samedi, août 03, 2013

je le sais

J'écris une quantité invraisemblable de conneries sur internet.
Ici, sur Facebook, ailleurs, peu importe.
Je tiens aussi à ce que mes enfants sachent à quel point j'ai pu, en mon temps et à ma manière, être le plus anonyme des cons.

au revoir les enfants

7 commentaires:

le neurone ectopique a dit...

Ce n'est pas que j'en sois fier.
C'est comme avoir un gros nez.
Un trait qui nous est donné par la génétique et qu'on assume ou qu'on refuse.

l'acceptation globale.

le neurone ectopique a dit...

Vous avez vu dans le commentaire la subtile allusion au refus global ?
C'est ça le neurone.

le délire assumé

Jean Con a dit...

tu sais, quand john dit :

" i just believe in me, yoko and me" c'est une manière qu'il a de dire "je ne crois plus en rien", mais en adoucissant la sauce, je crois.

Jean Con a dit...

une planque acceptable, et qui pourra le faire accepter aux yeux de ceux qui l'aime, en tant qu'engeance pas tout à fait pourrite.

un trompe l'oeil, en gros

Jean Con a dit...

mébon, de toute façonn, quand je parle de john, c'est que je parle de moua, en brédélice

vu qu'il est né un 9 octobre, comme moi.

mais par contre, quand lionel medou aimait cette chanson, c'était autre chose :

http://www.youtube.com/watch?v=fi2yHublhT0

Jean Con a dit...

moi, je comprends pas trop.

mais t'as qu'à demandder au crapaud.

le neurone ectopique a dit...

Je suis bien content que mon cancer te fasse rigoler.
Je serai désormais suivi en soins palliatifs.
J'aurai quelqu'un pour s'occuper de ma douleur.
Mais qui s'occupe de la tienne ?

le champion de la chimio