samedi, décembre 31, 2011

Si la tendance se maintient

Ce blogue délirant franchira le cap des 1200 billets au plus tard en 2012.

le # 1199

vendredi, décembre 30, 2011

Quand on y regarde de plus près

Je suis passé date depuis bien des années.

le meilleur avant

Attention !

Le feu au cul peut se transmettre par un simple coup de pied.

le croire sur parole

Selon La Presse

L'année a été difficile pour les Bourses.
Y aurait-il eu une explosion du nombre de vasectomies ?

le passé par là

Prédiction # 1 (et possiblement l'unique) pour 2012

À moins de l'arrivée annoncée de la fin du monde, 2012 sera plus longue que 2011.
On peut quand même se permettre de souhaiter qu'elle soit aussi moins épaisse.

le temps du jour de l'an

lundi, décembre 26, 2011

Plein de cadeaux

Pour Noël, j'ai reçu un kit de dendrites flambants neufs, des batteries pour mes mitochondries, un aspirateur de vacuoles, une amende de noyau et un bouquin en anglais : Have fun with your axon.

la liste épuisée

dimanche, décembre 25, 2011

J y u N ë

Il en reste moins que la moitié mais quand on a une moitié comme j'en ai une, on est comblé.

le bûcher de l'esprit

vendredi, décembre 23, 2011

Déclaration d'indépendance

La neuronie est désormais un état.

le bien-être asocial

Une récidive du philosophe du dimanche ( au fait quel jour sommes-nous ?)

Ce qui rend le temps si précieux, c'est qu'on peut se payer le luxe de le perdre.

le tic-tac

lundi, décembre 19, 2011

Puisque vous aimez ça (et que vous êtes excellents, je dois bien l'avouer)

Un mot, tout ce qu'il y a de plus français, auquel on doit ajouter deux s pour le mettre au pluriel.

En espérant me souvenir de la réponse, mais au cas où, je n'aurais qu'à aller voir le plus récent courriel dirigé vers Lurch.

le gaga de l'agagadémie

Dans La Presse de ce matin

Dix devises pour terminer l'année.
Celle du neurone est : si ta vie n'a pas de sens, c'est que tu ne lui en as pas donné.

la girouette philosophale

jeudi, décembre 15, 2011

Franchement

Une commotion cérébrale : ce n'est pas à moi que cela arriverait.

le neurone

La vie éternelle

Vous rêvez d'une journée qui ne finira jamais ?
Vous n'en connaitrez qu'une : la dernière !

la pensée positive

Je parle aux morts

Mais ils ne me répondent jamais.

le médius du médium

lundi, décembre 12, 2011

C'est chien

Le meilleur ami de l'homme n'est pas admis dans les transports en commun.

Cléo

samedi, décembre 10, 2011

Pas cinq cennes

Parfois devant un problème, la solution passe de la résolution à la dissolution.

le dix sous

vendredi, décembre 09, 2011

Un bienfait du temps qui passe

J'existe toujours mais on parle beaucoup moins de moi.

le poil de poche

Radotage # 414-B-52-rttw-09463-A

Ce que l'homme peut infliger à l'homme, l'animal n'est même pas à même de le concevoir.

Cléo, membre du fan club des zumains

La vie n'est pas une partie de poker

Il n'est pas nécessaire d'avoir la meilleure main pour être un gagnant.

le père d'as

J'ai déjà écrit quelque chose de semblable mais je m'accorde le droit de radoter

Tout le monde fait partie d'une minorité.

la globalité fragmentée

Compressions budgétaires

La Presse de ce matin, nous apprenons que le budget de Radio-Canada devrait être réduit de 110 millions.
Pour ce faire, les fonctionnaires ont décidé de supprimer les annonces publicitaires et de diffuser les émissions une minute sur deux pour que nous puissions reposer nos petites oreilles et nos petits yeux.
Quant aux émissions sportives, nous aurons droit aux reprises des matchs de l'an dernier, sauf en cas de défaite de l'équipe locale.
Finalement, une entente avec les journaux fera en sorte que les bulletins de nouvelles seront remplacés par la diffusion de la première page des quotidiens, de leurs pages de petites annonces et de leurs chroniques nécrologiques.

l'écran plat

mercredi, décembre 07, 2011

C'est évident

Saviez-vous que Steve Greenstein et Idan Alterman ont tous les deux joué dans le film Uri Geller sorti en 1995.
Selon le neurone ils devaient former le duo : Steve-Idan.

le titre approprié

mardi, décembre 06, 2011

Quand on y pense II

C'est au moyen-orient que l'on retrouve les véritables spécialistes du moteur à explosion.

Henri "Mustang" Ford

Discothèque

Mes vieux disques : sons disparus.

l'ab-surdité

Appel à l'aide

Si vous avez une idée, contactez-moi.
Je voudrais bien écrire un autre billet mais je ne sais pas quoi.

le bill de vingt

Une autre maladie

La courtoisie pourrait être contagieuse mais elle n'est certainement ni douloureuse ni mortelle.

le docteur neurone

Bonne nouvelle # 3

Le neurone essaie de vous apitoyer mais il n'est pas si malade que ça quand vient l'heure de la couchette.

sa douce

Bonne nouvelle # 2

Je vais très bien.

la maladie du neurone

Bonne nouvelle # 1

Le neurone va bientôt être publié.

la chronique nécrologique

le neurone optimiste

Je me suis acheté un agenda pour 2012.

le fini de l'année

Misère météorologique

Ce n'est même pas le printemps qui s'en vient, c'est l'hiver.

la bordée de neige

Le passage du temps : minuit

Hier, c'était l'heure du crime.
Aujourd'hui, l'instant du lendemain de la veille.
Demain, les horloges se seront tues.

la bonne nuit

lundi, décembre 05, 2011

Démesure

Un gars de deux mètres, cent vingt kilos, doit-on dire qu'il fait deux cent quarante kilomètres ou soixante kilo/mètre ?

le maître hic

dimanche, décembre 04, 2011

C'est bien de le savoir

Dans le fond, il y en a un.

le fond

Soulagement II

J'ai une envie irrésistible de taper sur le clavier.
oajfroja4pij34fepokapjgdjfgvpaorjgvpa;merg;japejfpmfgklvamdpoifgjaeprjmfglkadn flviaj0t9qe4it=q-eotqert7q5ew4rt46q8e4gt4qe4tyqjkago;kae4p9tkq4eagtyrw4ygt6s8d4rgsàèd;,gf;srmg;lsmbgès,dhèg,sthè, sé bhstfhs6t8h4s68ths.htè hts;hst57hs56thsg,;kjsgnran gr

Cléo

Soulagement

Bientôt la mort.

l'agonie

Sec

Je n'ai pas de culture.

le Sahara

samedi, décembre 03, 2011

vendredi, décembre 02, 2011

Slogan publicitaire

Pour un fabriquant de laxatifs : Allez donc chier !

le "pas dire deux fois"

Si jamais...

... je trouve un gun, je vais tirer ma révérence.

l'amer supérieur

mercredi, novembre 30, 2011

Inspiré par Rainette

Suite à son commentaire sur mon blogue (un peu plus) sérieux.
Au Québec on lutte contre le cancer des pro-States.

le préservatif de la francophonie

dimanche, novembre 27, 2011

Je ferai de mon mieux

Pour qu'il ne se passe rien d'intéressant ici aujourd'hui.

le succès monstre

vendredi, novembre 25, 2011

Des choses qui arrivent

Un jour, ou peut-être une nuit, j'ai écris un commentaire qui a été effacé.

le tableau noir

jeudi, novembre 24, 2011

Pour lire entre les lignes

Il faut qu'il y en ait plus qu'une.

la solitude des mots

mardi, novembre 22, 2011

En toute honnêteté

Il n'y a pas grand chose sur cette toile qui me serait plus utile en cette soirée funeste qu'une apparition du jour des vidanges.

le calendrier plein

Question existentielle B-%864wl- 3ou4 (bis)

Quand je suis dans cet état de délire quelque part entre la détresse et la nullité totale, devrais-je paralyser ces doigts qui s'agitent vainement sur la clavier ou me frapper la tête sur le mur de mon indifférence ?

la douleur totale

Question existentielle B-%864wl- 3ou4

Si je vous disais qui je suis, serais-je moindre ?

le plus petit dénominateur commun

Espaces II

Dans ces espaces de presque rien, se faufile le temps qui file.
S'il faut se fier à ma fierté, il ne reste presque rien dans cet espace de presque rien.

le pas grand chose

P.S. Je vous ai pourtant mille fois avertis : le neurone appartient à la race des manipulateurs, ce soir une race en voie d'extinction.

Espaces

Dans ces endroits d'excès, il n'y a pas plus de place pour moi qu'il n'y en a pour la sérénité.

le "bonne nuit cher enfant"

Une chance

J'aurais pu recevoir le ciel sur la tête, mais il n'est pas tombé.

la pierre tombale

Larmes

Je ne pleure pas souvent.
Je ne pleure pas beaucoup.
Le flot des larmes échappe à mon contrôle.
Malgré les petites pilules blanches, je n'ai pas de contrôle sur ma douleur.
Les glandes lacrymales n'écoutent pas ma surdité; c'est le dérapage intégral.
Ne m'écoutez pas, je délire.
Je suis sous l'emprise de plus de douleurs que mon neurone peut contrôler.
Ce n'est pas un "au secours".
Sauf si vous êtes la mort.

le dernier cri

dimanche, novembre 20, 2011

Intimité

Le neurone ?
Nous le connaissons sur le bout des doigts.

les empreintes digitales

Bonne fortune

Je vis dans la marge.

le crédit

Je me demande

Quand on perd son temps, est-ce qu'on meurt plus vite ?

la vitesse qui tue (c'est le neutre)

Anatomie

L'ampoule rectale sert aussi de tuyau d'échappement.

la masse des gaz

Au dépotoir

Je récupère le temps perdu.

le bac du recyclé

Le mal-portant

Il vaut mieux avoir une maladie qu'en être une.

la petite peste

Poker

J'ai une foule Damas.

le deux de carreau

Précisément

Dans trois secondes, il sera trop tard.

la nuit passée

Progrès

Pour lire ma carte du ciel j'utilise maintenant un GPS.

l'ULM

Manchette pour les lève-tôt

Veuillez prendre note que l'aube est ajournée.

le retour au matelas

vendredi, novembre 18, 2011

Ça y est !

Les pneus d'hiver sont posés.
Malheureusement, les clichés n'ont pas fait bonne impression.

Kid Kodak

vendredi, novembre 11, 2011

Non, rien de rien

Non, je ne regrette rien.
De toutes les erreurs miteuses qui ont parsemé mon parcours.
Sans elles, je ne serais pas celui que je suis aujourd'hui.
J'en serais peut-être meilleur mais franchement même si je le pouvais je ne prendrais pas ce risque.

le fier neurone

Le chameau

Ne craignez rien, je ne me décourage pas.
Je suis très bien capable de traverser un désert.
Et si, comme tout le monde je le sais, j'aime bien les commentaires, je peux m'en passer.
Ce blogue, comme tous mes blogues, et comme tous les autres blogueurs, je le fais parce que cela me convient et que j'y trouve mon compte (Paypal : vos dons sont toujours les bienvenus)"
Et même si je savais que plus jamais personne ne commenterait ou même ne lirait mes billets débiles je continuerais de les écrire aussi longtemps que cela m'amusera.

la personnalité narcissique

jeudi, novembre 10, 2011

Il y a longtemps que je n'en ai pas publié un de cet acabit

Surplus de voyelles : aeuooiaeauaoiueoeioayeoueoauoaeyoaeyouaeyuoaeyyeouyoaueyouaeyoueayeoauyeouyoeuaueiaeaouyeoauyoayoeauyaeouyoaeyaeouyoaeiyeoeoeaiouooaeuaeooyeaoyoeayoeayeaoyoyeaoieayyoeayoyeaoyoyoeayoaeyeaoyeaoyaeyoiaeyioyeayaeoiuaoeuaeoiuoaeyoeyoaueoauoaeyeyeoiueoeayoaeeauo

se faire du bien (sans nuire aux truies)

P.S. J'ai mis un bémol sur les trémas mais il m'en reste beaucoup
P.P.S. Contrairement à ce qui se passe à l'échelle mondiale les y grecs sont ici en surnombre plutôt qu'en déficit
P.P.P.S. Ça fait aussi très longtemps que je ne me suis pas livré à une débauche de P.S. parce que Rainette m'a dit qu'elle n'aimait pas ça
P.P.P.P.S. Si vous cherchez Rainette, elle est sur Facebook mais moi je n'aime pas vraiment ça alors je n'y vais pas souvent
Px5. S. J'utilise ce truc pour ne pas tomber en panne de p majuscules
Px6. S.Vous aurez sans doute noté la faute de frappe dans ma prose ci-dessus : veuillez remplacer le deuxième o par un y (avec les remerciements du réviseur)
Px7. S. Bon ben ça va faire pour le moment, allez donc faire un tour du côté de chez Zhom, il y a plus de deux cents commentaires à lire suite à son dernier billet

En l'honneur de Lurch qui n'est pas concerné de près ou de loin avec ce qui suit

Coïto ergo sum

Traduction française : se mettre, ergoter et faire un somme

le latiniste chevronné

mercredi, novembre 09, 2011

Paradoxe sur le thème du billet précédent

Ce que je viens de terminer, je l'avais déterminé.

le début de la fin

Je rêve

Du jour où les terres minées seront terminées.

la bonne mine

mardi, novembre 08, 2011

Curieux hasard

Dans la Presse du samedi, les petites annonces de ceux et celles qui cherchent l'âme soeur sont toujours situées directement au-dessus des horoscopes.

le sagittaire ascendant cancer

dimanche, novembre 06, 2011

Avance on recule

Changement d'heure cette nuit.
Version 101 du voyage dans le temps.
Association risquée : voyage et temps. Si vous essayez de régler l'horloge de votre voiture pendant que vous conduisez vous risquez de la régler sur votre dernière heure.

la dernière heure

samedi, novembre 05, 2011

Puisque vous aimez ça

Nommez deux choses qu'il est impossible de manger pour souper.

le menu du jour

vendredi, novembre 04, 2011

Dans l'actualité

La Grèce maigrit.

le retour de la drachme

Tomber dans le panneau

Désormais au Québec les panneaux : '' Attention à nos enfants '' auquel on ajoute parfois '' C'est peut-être le vôtre '' comme si c'était plus grave pour un enfant de se faire tuer par son père que par le voisin.
Je reprends ma phrase laissée en suspens parce que trop longue : Au Québec les panneaux ''Attention à nos enfants'' seront remplacés par des panneaux : ''Attention à pépère!'' et d'autres : ''Traversée de marchettes''.

Prudence Petitpas

P.S. J'ai vraiment connu un gars qui s'est fait tuer par son père dans un ''hit and run"

Vie conjugale

Pour faire l'amour, il vaut mieux être deux.

O -

jeudi, octobre 27, 2011

Dow Jones et TSX

Quand les nouvelles économiques sont bonnes les gars sautent de joie et les bourses rebondissent.

le petit cochon

Question du jour

Un mot français dont les quatre premières lettres sont des voyelles.

le recours au dictionnaire

Avis aux enfants de mon quartier

Pour l'Halloween, il est strictement inutile de se pratiquer la veille.

la cloche sonne

Projet de loi

Selon lequel il sera interdit d'afficher ou d'illuminer des décorations de Noël avant que le lait de poule ne soit rendu sur les tablettes d'épicerie.

l'oeuf de Pâques (à deux jaunes)

mercredi, octobre 26, 2011

Avis

Si quelqu'un me trouve, ce n'est pas moi parce que je ne suis pas perdu.

les pas perdus

mardi, octobre 25, 2011

Au secours !

Je suis harcelé par mes organes génitaux.

un ado

lundi, octobre 24, 2011

Autour du feu de camp

Qui, ayant participé à des camps de vacances ou ayant été scout, ne se souvient de cette chanson qui nous vient tout droit de l'empire romain : Sénèque, un au revoir.

le castor rigolo

Haute sécurité

Afin de sécuriser l'accès d'un site donnant accès à mes données financières (des pages de plaisir hilarant) il m'a été demandé de choisir une question dont la réponse serait secrète.
J'ai opté pour : Quel était votre âge à votre naissance ?

l'institution financière

samedi, octobre 22, 2011

Pool de hockey

Je vais attendre que la glace fonde.

le maître nageur

Giulia

C'est le prénom de la fille du célèbre couple Bruni-Sarkosy.
Il devenait urgent d'annoncer son prénom parce que toute la francophonie avait commencé à l'appeler le bébé B-S.

le baptême supersonique

P.S. rarement a-t-on souhaité plus vivement qu'une enfant ressemble à sa mère.

vendredi, octobre 21, 2011

jeudi, octobre 20, 2011

Nouvelle méthode

Cessez de fumer, faites-vous incinérer.
Vous épargnerez temps et argent.

le conseil sanitaire

Allelujah

Kadhafi est mort.
Ceux qui veulent faire chanter des messes à sa mémoire sont priés de me faire parvenir leur contribution via mon compte Paypal.
Merci de votre générosité.

le fils du soldat inconnu

Ça ne s'invente pas

Description d'une course automobile à la télé (attrapé en zappant parce que les courses de char...) :
"Si les choses ne changent pas, c'est ainsi que ça va se terminer."

la palissade

mercredi, octobre 19, 2011

mardi, octobre 18, 2011

Mauvais jeux de mots

Labri tue un sans-abri et se retrouve à l'abri pour au moins dix ans.
À titre posthume Éric Tremblay sera désormais connu sous le nom d'Éric Van Gogh Tremblay.

le statut de l'inconnu

Pas moi

Saviez-vous qu'il y a du blé dur ?

le manger mou

lundi, octobre 17, 2011

Autobiographie

Si je devais écrire la mienne, je l'intitulerais : Turbulences.

la cellule orageuse

Plaque d'immatriculation

H20 EAU

le plaqué

mercredi, octobre 12, 2011

Message urgent

Veuillez prendre note que demain a été reporté à une date ultérieure.

le temps en temps

vendredi, octobre 07, 2011

les chanceux

Suite à leur brillante performance d'hier soir tous les membres des Glorieux qui ont participé au pointage de leur équipe recevront un boni d'un million de dollars.

l'argent blanchi

mercredi, octobre 05, 2011

Salut, le grand

Je vais plagier le barbare érudit et me plagier moi-même sur palindromes approximatifs, mais il n'y a pas de lieu qui soit à l'abri de ce grand départ d'un grand.

pomme de rainette

Toujours au rendez-vous

Il n'y a rien de plus fiable, en ce (très) bas monde, que notre ombre.

le petit poucet

samedi, octobre 01, 2011

Charité bien ordonnée commence par soi-même

Agressions sexuelles: l'abbé Champoux dit avoir agi par charité


Source : Cyberpresse de ce matin

la branlette innocente

vendredi, septembre 30, 2011

Savez-vous quoi ?

Si oui, dites-le moi au plus sacrant.

l'impatient du savoir

jeudi, septembre 29, 2011

Variante

Je ne suis pas loin, je ne suis juste pas ici.

le neurone qui fait ses gammes alphabétiques

Avis de disparition

Ne me cherchez pas, je suis juste là, au bout du rouleau.

l'écran blanc

lundi, septembre 26, 2011

Juste pour vous rassurer

Tout le monde arrive vivant à son dernier souffle.

le vent dans les voiles

lundi, septembre 19, 2011

Imposteur !

Monsieur Réponse est maintenant un site vide tenu par un gars de Las Vegas et portant sur le Maryland.
Vous savez maintenant ce que vous pouvez faire de vos questions.

la fin de l'interrogation

mardi, septembre 06, 2011

Honteux

Ma douce a des relations (très) intimes avec un homme marié.

Moi

P.S. Et que je n'en prenne pas un(e) à commenter : moi aussi !

le jaloux

Incroyable mais faux

La calvitie, je trouve ça lourd à porter.

Ti-Poil

Entre deux absences

À la ville comme à la campagne, j'ai le nez dans la végétation et des végétations dans le nez.

le volume de l'appendice

mercredi, août 31, 2011

Réponse idiote à une question (pas si) niaiseuse

J'ai demandé à Bobosse s'il était bon nageur.
Il m'a répondu : je ne sais pas, je n'ai jamais essayé.

le lifegard intrigué

dimanche, août 28, 2011

Ce soir

Mon coeur me bat.

la victime sanglée


Reçu par courriel

Pour les hommes, l’existence s’apparente à une vie de rat :
Rat masse tes chaussettes, Rat bats le siège, Rat mène des sous à la maison, Rat pelle ta mère, Rat tisse le jardin, n'en Rat joute pas, Rat vive la flamme... Et surtout ne Rat conte pas de conneries !

Par contre, la vie d'une femme est un vrai conte de fées, 
Fée le ménage, Fée la vaisselle, Fée à manger, Fée les courses, Fée le repassage, Fée la belle, Fée les comptes, Fée pas la gueule, Fée tout quoi ... Et surtout Fée pas chier ! 


la transmission automatique

Motus et bouche cousue

Vous ai-je déjà dit un secret ?

l'ami fiable

Beau temps pour s'étendre

Une tempête tropicale, ici au Québec. Je n'en demande pas tant.
Je ne sais pas si Irène veut sortir avec moi mais il est certain que je ne veux pas sortir avec elle.
Même Cléo a refusé d'aller faire sa marche de l'après-midi (ma chienne est une poule mouillée qui préfère rester au sec).

miss météo

samedi, août 27, 2011

C'était hier

Un jour, la mort a frôlé le neurone.
La mort a eu un frisson (d'anticipation).
Le neurone a eu chaud (ne comptez pas sur moi pour ajouter : de pisse. Je suis le neurone, pas San Antonio qui, lui, est déjà mort, un sort que, parfois, je lui envie (et il ajouterait : de pisser, parce que s'il est croche il a quand même de la suite dans les idées).

la partie remise

À vendre

Carte de membre du Club des amputés.

le manchot

vendredi, août 26, 2011

Mathématiques 101

Combien y en a-t-il ?

innocent

encore sur Cyberpresse

Irene: évacuation obligatoire de 250 000 New Yorkais

New-York, nouvelle capitale du lavement !

 le capitaine Fleet 

Ce n'est pas que je sois frileux mais...

dans une morgue, il fait vraiment froid.

l'air du temps (très passé)

Dodo time

Je m'allonge pour une sieste de 35-36 heures.
À mon réveil, ils devraient m'avoir sorti des soins intensifs.

le titubé

Juste comme ça en passant

Vous arrive-t-il de demander Quoi ? sans savoir à Qui ?

le bien-mal acquis

P.S. C'est un message subliminal à dieu, veau, vache, couvée

mercredi, août 24, 2011

En grand spécial

Vous pouvez consulter, tout à fait gratuitement, l'ensemble des archives de ce blogue en attendant que le neurone récupère un semblant d'équilibre.

le grand rabais

mardi, août 16, 2011

Et pourtant

Il me semble que j'en ai jamais autant que je devrais en avoir.

Jean Merritt

lundi, août 15, 2011

vendredi, août 12, 2011

Nouvelles nouvelles du spore

νευρώνας (neurone) : alpha
Pathos : omega

Hadès

mercredi, août 10, 2011

Appel à tous

Si vous ne comprenez pas, expliquez-moi.

le surplus désarmé

Un orphelin

P.S.

Question du jour

Et pourquoi pas n'importe quoi ?

n'importe qui

Horoscope du jour

Si vous êtes né sous le signe de la douleur, vous serez comblé.

le gouffre innominé (patris)

Au bar

- Barman, comme d'habitude !
- J'te connais pas toé, kessé tu bois d'habitude ?
- Rien, j'bois pas !

le pour boire

mardi, août 09, 2011

Bobosse résout une énigme

Avertissement : âmes sensibles et esprits chagrins s'abstenir.
Comme vous le savez, ou sinon apprenez-le, Bobosse était moine dans une communauté de frères enseignants qui n'étaient pas tous pédophiles.
Cette expérience de vie communautaire lui a permis de résoudre une énigme qui cause tant de dommages dans nos ménages : j'ai parlé de la petite goutte sur le siège de toilette.
D'accord, le sujet n'est pas le plus ragoûtant mais que ceux qui n'ont jamais pissé me lancent la première pierre.
C'est à tort que les conjointes accusent leur mari de ne pas savoir viser.
À moins d'être prostatique avancé, il est difficile de laisser une seule et unique goutte dégoutter sur un siège de toilette.
Contrairement à la croyance populaire, l'incident se produit presque toujours lorsque le mâle se relève après avoir soulagé, en position assise, un des rares besoins pour lequel il n'a pas besoin de la précieuse assistance de sa conjointe.
Le mouvement pour la libération des goutteux dégoûtants réclame donc à la fois indulgence et amnistie.
Il ne faudrait quand même pas que cette goutte soit celle qui fait déborder le vase.

la lunette des toilettes



Historiette simplette (inspirée de ma magnifique journée)

"Bonjour mon amour. J'ai eu une journée absolument sublime et j'ai d'ailleurs une excellente nouvelle à t'apprendre : nous allons payer moins d'impôt !
- Wow ! Comment ça ?
- J'ai perdu ma job !"

la chaumière du chômeur de demain

dimanche, août 07, 2011

Bobosse vous informe


Après ça ne venez pas me dire que Bobosse ne vous aime pas.

le vieux rat

vendredi, août 05, 2011

Définition

Puberté : le moment où la vie féminine devient cyclique et la vie masculine devient linéaire.

l'idée fixe

question existentielle

Si la vie est si précieuse, combien pourrais-je avoir pour la mienne ?

les gros sous

les cons

La quasi-totalité des cons que je connais n'ont pas la moindre notion de leur connerie et de son ampleur (je salue d'ailleurs fraternellement la seule exception que je connaisse à cette règle).
Mais la question qui me turlupine est : en serais-je un à mon insu ?

le bénéfice du doute

Triste réalité

Toutes les histoires qui commencent par " Il était une fois " sont définitivement terminées.

la petite enfance

Nouveau projet éducatif

À l'intention des enfants atteints de déficit de l'attention, Bobosse prévoit ouvrir une nouvelle colonie de vacances dès l'été prochain.
Les portes seront grandes ouvertes, mais pour entrer seulement.

Le camp de concentration

jeudi, août 04, 2011

Une perte (plus ou moins) nette

Un gars qui éjacule ne peut jamais se rembourser.
dans de beaux draps

Grammaire

En français, les pluriels sont bien singuliers.
l'autre singulier

mercredi, août 03, 2011

Ce ne sera une surprise pour personne

Je me suis tellement creusé les méninges que j'ai fini par m'y faire installer une piscine.

l'hydrocéphale

Enfin

Suite à mon dernier billet, j'ai reçu un appel d'un éditeur qui m'offre une job de technicien de surface.

le coup de balai

Dire que vous attendiez après ça

Ainsi donc, il advint que Bobosse, professeur émérite de religion, développa en fin de parcours professionnel, la bosse des mathématiques.
On lui doit quelques chefs-d'oeuvre dont celui-ci.
Écoutons-le.
"Alors, donc naturellement, vous choisissez au hasard un nombre entier positif entre 11 et 13.
Vous élevez ce nombre au carré et vous obtenez une grosse.
Maintenant, si vous choisissez toujours au hasard un nombre entier positif entre 10 et 12 et que vous l'élevez au carré non seulement vous obtenez un carré, ce qui est donc nécessairement prodigieux, mais aussi un palindrome numérique.
Si vous multipliez de nouveau le résultat par le même nombre entier positif, vous obtenez un cube et un autre merveilleux palindrome.
Et donc nécessairement, en répétant de nouveau l'opération qui n'a malheureusement rien à voir avec le saitnt esprit, vous obtenez nécessairement le carré d'un carré et un autre palindrome numérique. Non mais, n'est-ce pas nécessairement merveilleux ?
Si vous répétez l'opération une ultime fois, vous n'aurez plus ni carré ni cube ni palindrome, ce qu'il fallait démontrer."
Je vous entends applaudir et cela me réchauffe le coeur.

la logique mathématique

mardi, août 02, 2011

Agonie

J'ai l'impression que cet espace se meurt plus vite que je n'arrive à le faire moi-même.
Ce qu'il y a de plus triste dans la mort, ce sont les survivants.
A cause de cette conviction profonde que je ne réaliserai jamais que je suis mort.
En attendant, place à la vie.
J'écris, dans mes brouillons, le cimetière où tous mes textes devraient croupir, cette fameuse incursion du professeur Bobosse dans le monde des mathématiques.
Chut ! On vient. L'heure est venue de me leurrer et de me taire.
Je ne suis pas loin moi qui suit si peu.
Je ne pars pas mais je vous reviens.
Attendez.
Attendez vous surtout au pire.
En attendant, le temps passe.
Si vous n'avez rien de mieux à faire, vous pouvez toujours le regarder passer.

tempus fugit

dimanche, juillet 31, 2011

Avis à la clientèle

Inutile de me rappeler, je suis amnésique.

la boîte vocale

samedi, juillet 30, 2011

Retour prématuré part II

Je ne suis pas coupable.

mon steak

Retour (prématuré : et combien !)

Pour mes vacances, nous sommes allés visiter le musée de Saint-Grégoire, mais c'était fermé.
De toutes façons, on a jamais trouvé la place.
On a eu tellement de plaisir que l'année prochaine, on y retourne, c'est sûr.

le comble du touriste

dimanche, juin 26, 2011

Jack Kerouac

Comme Kerouac, le neurone prend la route et nous le reverrons, s'il survit à son itinéraire, au mois d'août.
En attendant, vous pouvez toujours vous rabattre sur l'annuaire du téléphone.
Un peu plus prévisible peut-être, mais certains noms compétionnent avantageusement les meilleurs de mes billets.

514-555-5415

samedi, juin 25, 2011

Dérangeant

Parfois, le seul lien entre l'univers et le plus accessoire de ses neurones est un batracien.

drib-it

vendredi, juin 24, 2011

Grande distinction

Une des grandes différences entre les hommes et les femmes, c'est que lorsque les hommes ont des seins c'est le plus souvent dans les mains.

la bouche pleine

Vous n'en reviendrez pas

Personne n'a jamais regretté d'être mort.

l'inconscient collectif

Mémoires

Une fois, je m'en souviens, je me suis lavé.
Une autre fois, je m'en souviens aussi, je ne me suis pas lavé.
Je vous le jure, j'ai senti la différence.

l'outrage olfactif

Une dent

Mais qu'est-ce que tout le monde a dont contre moi ?

la mort

Désolant

Dire qu'en ce moment même (drette-là, la), il se passe quelque part quelquechose d'intéressant alors que moi je suis ailleurs, c'est-à-dire ici en train de rédiger un autre billet insipide.
Si vous avez porté attention, dans la phrase précédente, je suis à la fois ici et ailleurs ce qui me confère le don d'ubiquité.

le partout à la fois sauf à la bonne place

P.S. Faut-tu avoir rien à faire et rien à dire, d'où le titre évocateur de ce "texte".

jeudi, juin 23, 2011

Sagesse populaire II

Une fois n'est pas coutume.
Un foie n'est pas costume.

li rire jaune

Un petit

Il n'y a pas de problème avec le fait d'être petit.
C'est le sort que la vie réserve à la plupart d'entre nous.
La différence réside dans la différence entre être petit et entre être mesquin.
Le seul petit est celui qui se permet de faire semblant d'être grand aux yeux de plus petit que lui.

la grandeur du moraliste mais merde où est rendu Jean de La Fontaine que je me ferme la gueule une fois pour toutes.

P.S. Si jamais je devais être mort, vous seriez gentils de ne pas m'en aviser.

Un grand

Il y a des gens qui font partie des grands mais qui feront toujours partie des petits.
Il y a d'innombrables crétins qui ont leur place au soleil alors que leur place est dans l'ombre des sombres bécosses de nos ancêtres quand même pas si lointains : dans le champ, au milieu des odeurs morbides de leurs excréments (toute allusion à Michèle Richard est purement accidentelle puisqu'elle a partagé la couche de Pierre Lalonde).
S'il y a un acteur au Québec dont le parcours ressemble au mien, c'est Mario St-Amand dont la performance dans Gerry.
J'aurai été petit, et il n'y a pas de mots pour dire à quel point cela me convient, mais dans la trajectoire d'un nombre très limité de mes semblables, j'aurai eu l'impact de la lune sur les menstruations des baleines.
À ceux-là, il n'y a pas de mots pour exprimer ma gratitude.
Votre mort aura été le plus précieux des Phares.
Grâce à vous, mon dernier souffle aura largement (au sens océanique du terme) plus de valeur que le premier.
Je n'assume aucune responsabilité de la cruelle réalité d'être né dans la merde, mais j'aurai quand même eu le mérite de me torcher avant de partir.

le fan fini de Gerry

mercredi, juin 22, 2011

Sagesse populaire

Une fois n'est pas coutume.

la balle dans la tête

mardi, juin 21, 2011

le temps qui passe

Profitez-en, ça ne durera pas.

l'érection

Subliminal

Il manque un trou à mon dernier billet.

les gens chrétiens

Bulletin de circulation

Pour sortir de Montréal le meilleur chemin reste l'aéroport.

les vestiges de Pierre-Elliot (Elliot a deux ailes, un thé et est un cul)

Bulletin de santé

Ce n'est pas que je me sente mieux, c'est que j'ai le nez bouché.

le pont Mercier

saint jean-baptiste

Bobosse vient de prendre place dans la file d'attente.

la modestie de l'avenir

P.S. Malheureusement pour notre Rainette nationale, qui n'assume aucune responsabilité dans le fumeux Ô Kébec, Bobosse souhaite nous entretenir, à frais virés, de mathématiques.

Prophétie II

D'ici dix ans, notre classe politique passera du niveau garderie au niveau pré-maternelle.

l'éternel optimiste

Sincèrement

Je vous le souhaite.

le retour en force

Confusion II

Ce n'est pas parce que c'est moi, c'est parce que ce n'est pas toi.

l'alter ego

Dans ma collection "vérités"

Ce n'est pas parce que ta mère t'a expulsé qu'il faut que tu te sentes rejeté.

l'ex-foetus

vendredi, juin 17, 2011

Blind date

À notre première rencontre, la vilaine petite curieuse m'a demandé une photo de la dernière personne avec laquelle j'avais eu une relation sexuelle.
Je lui ai montré une de mes photos.

le vieux satyre

mercredi, juin 01, 2011

Pensée du jour

Plus un individu est bavard
Plus son silence est éloquent

le non-verbal

vendredi, mai 27, 2011

Question sans intérêt

Dans le procès du cardiologue qui n'a pas eu assez de coeur pour ne pas assassiner ses enfants à coups de couteau, qui est-ce qui paye le pop-corn ?

la place publique

Avertissement

Certaines sources prétendent que c'est faux, ce qui est rigoureusement inexact.
Nous préférons vous en avertir.

la direction et la suspension

mercredi, mai 04, 2011

Sagesse éternelle

Le temps passe vite
L'éternité ne passe jamais

le tic-tac

jeudi, avril 14, 2011

Un grand honneur

Quelle joie pour un cadre que d'être promu au rang de porte-Monet !

le coup de pinceau

P.S. Et ne comptez plus sur moi pour écrire des niaiseries comme : la soeur de Manet s'appelait Manette, j'ai élevé ma prose au-dessus de telles insipidités.

la perplexité secondaire

Il parait qu'il faudrait soit que je remette les effets en cause ou encore en cause les effets, mais je n'y comprends rien.

les limites de l'intelligence

mercredi, avril 13, 2011

Astrologie revisitée

Les périodes d'éclipse ?

Moi, je connais ça !

le bonhomme dans la lune

mardi, avril 12, 2011

Dicton neuronal

Le courageux ne lâche jamais.

le pleutre ou le poltron

jeudi, avril 07, 2011

temps dur

Le temps passe, l'eau dure.

l'or aussi est dur

mercredi, avril 06, 2011

La chronique sportive du professeur Bobosse

Dans mon temps c'est quand le Canadien gagnait la coupe Stanley qu'on jubilait, pas quand il faisait les séries.

le membre de la ligue du vieux poêle

lundi, avril 04, 2011

le premier commandement

Puisque j'ai récemment rejoint le rang des athées, je me ferai un plaisir de partager avec vous ce monde merveilleux que je découvre avec fascination.
Ainsi, les commandements de dieu comme ceux de l'église sont remplacés par d'autres qui sont beaucoup plus logiques :
Éviter de parler de religion avec un croyant, surtout si le croyant en question est un membre du clergé.
Exception : si ce membre du clergé vous fait des avances (qui ne sont pas des avances de fonds, mais qui peuvent être des avances de membre).

l'ancien pensionnaire

vendredi, avril 01, 2011

Fait divers

tempête de neige

astrologie 1-4

Le signe que le Poisson adore : le Verseau
Le signe que le Poisson abhorre : la Balance

le poissonnier du jour

jeudi, mars 24, 2011

Curiosité B3533-96065-494-P958587

La principale différence entre mon billet # 317 et mon billet # 713 est que l'ordre des chiffres a été inversé.

la révélation renversante.

P.S. En tête à tête ou en tête à queue, on obtient quand même un palindrome.

Curiosité B3533-96065-494-P958578

Même les plus brillants broient du noir.

l'humilité écorchée

mardi, mars 22, 2011

Le monde est bizarre

Faire le vide, ça occupe de l'espace et du temps.

le revers de la médaille

Emprunté je ne sais plus où

JE SUIS CERTAINE QUE DANS NOS ÉCOLES, PERSONNE NE CONNAIT CE TEMPS DE CONJUGAISON! 
Le professeur demande à l'élève le temps auquel sont conjugués les verbes de la phrase qui suit: 
"Ils ne voulurent pas avoir d'enfant, mais ils en eurent six". 
L'élève répond : "C'est du préservatif imparfait." 


l'imparfaitement préservé

On annonce des élections

Comme on annonce des décès.
Je n'aime pas les salons funéraires.
Je n'aime pas les bureaux de vote.
Je vais donc encore être pogné pour m'abstenir.
Mais je n'aime pas l'abstinence non plus.

l'insatisfaction anticipée

vendredi, mars 18, 2011

Une modeste première

Le neurone à ses pinceaux.
Évidemment, il s'est abstenu de signer, un vrai obsédé.

le pire casseau

mardi, mars 15, 2011

La haine

J'aime bien Justin Trudeau.
En fait j'adore haïr le fils autant que j'haïssais le père.

l'atavisme des navets prétentieux

en attendant

Je retrouve mes lunettes et je sors de mon mutisme.


le coup bas

samedi, mars 12, 2011

Une nuit chez les Jean-Paul

T'as beau voir Simone, sartremet pas dans l'étroit chemin.

le carrefour de la réalité

vendredi, mars 11, 2011

C'est clair

Je ne suis jamais loin.

Votre nombril (je dis ça comme ça pour être poli mais vous pouvez toujours extrapoler ma pensée)

?

Des tremblements de terre, ça se vend-tu sur eBay ?

la vente de garage

dimanche, mars 06, 2011

Juste pour savoir

Saviez-vous que nous sommes dimanche ?

la phobie du lundi

vendredi, mars 04, 2011

Menu du jour

Est-ce que les thanatologues sont amateurs de viandes froides, eux qui en manipulent pour gagner leur   croûte ?

l'appétit morbide

dimanche, février 27, 2011

Dans le désert immense

Est-ce qu'un jour quelqu'un va nous trouver ?

l'éperdu

Un message de Bobosse

Si vous utilisez un clavier anglophone, il est nécessairement important d'en aviser vos lecteurs. Nécessairement, il  importe de mettre l'accent sur leur absence.
Donc, par exemple, si vous lui parlez d'émail et qu'il reçoit email, il risque nécessairement de ne pas vous comprendre.

la peau des dents

vendredi, février 25, 2011

Vasectomie

Quand j'ai subi cette délicate intervention, l'urologue m'a regardé droit dans l'intimité et m'a dit :
" Ça ne se reproduira plus. "

la stérilité des maux

Art divinatoire

Vous le savez, j'ai emprunté bien des chemins dans ma vie et tous menaient à ce que je suis aujourd'hui : un mollusque souffrant.
Parmi les nombreux métiers que j'ai essayé, il y a celui de voyant.
Malheureusement, mon mélange de myopie et d'hallucinations visuelles a souvent été mal accepté par ma clientèle et m'a valu plus que ma part de tapes sur la gueule.

le médium saignant

Dans un asile près de chez vous

Quand j'ai dit à mon psychiatre que j'entendais des voix, il m'a répondu :
" C'est normal mon Bozo, je te parle ! "

les disciples de Mailloux

jeudi, février 17, 2011

# 1000 !

je suis dix fois cent voix

Un millier de mercis à tous ceux qui sont passés par ici, même ceux qui n'ont pas laissé leur trace.

le prochain mille

Le dernier écrit

J'avoue l'avoir attendu longtemps ce billet qui annonce officiellement la clôture permanente du premier millénaire.
J'ai même commis quelques profondes débilités que j'ai dû renier par la suite pour y parvenir plus vite.
Il me faut bien avouer rougir à l'idée de tirer quelque gloire personnelle de cette logorrhée qui m'amène au seuil d'un nouveau seuil mathématique.

le # 999

Sexisme débridé

Il y a un monde de différence entre demander à un gars ou une fille la permission de toucher sa queue.

la coiffure chevaline

mercredi, février 16, 2011

Visions d'une écume branlante

Je ne me souviens pas si j'ai publié ou non ce poème dans un de mes blogues mais le titre a surgi de ma mémoire.
Le dernier billet était, comme je l'ai déjà affirmé, vrai à 100%, sauf pour un minime détail qui n'a aucune pertinence dans cette histoire.
Par exemple, pour la salle Pauline-Julien, j'assistais au spectacle d'Harry Manx. J'ai fait quelque chose qui a attiré l'attention d'une partie du public et m'a valu des applaudissements (votre neurone s'est même permis de saluer l'auditoire dont il a fait rire quelques spectateurs. Quel numéro que ce neurone !).
La vérité prend parfois des virages surprenants mais n'en reste pas moins vraie.
Tel que je l'avais annoncé, j'ai retiré mon dernier billet des ondes pour ne pas que ma progéniture y apprenne des vérités qu'elle ignore et qu'elle est probablement mieux d'ignorer.

la suite est à venir

Facebook II

Il me faut bien l'admettre, j'ai bien du mal à apprivoiser Facebook.
Je n'ai pas l'opportunité de mettre des commentaires, moi qui les aime tant, sur la plupart des textes qu'on y publie, entre autres ceux de Diablo, ce jeu qui m'a captivé pendant tant d'heures.
Bref, c'est en quelque part entre la déchéance de la sénilité et la maladie d'Alzheimer dont un de mes proches est une récente victime.

le vieux débris

Je n'en veux pas

S'il y a une partie de moi, du moins parmi celles que j'affiche en public, dont je suis satisfait c'est bien de ma calvitie et de mon dôme reluisant comme la meilleure de mes pensées.
Alors je n'ai strictement rien à faire de ceci, contre nature.

certaines l'aiment chauve

Quand on y pense

Notre âge véritable c'est bien plus le temps qu'il nous reste à vivre que le nombre d'années que nous avons déjà vécues.

la poursuite du décompte

Du côté de chez Zhom

Je m'appelle aussi Georgette.

les personnalités multiples

Hélas

Quand je n'ai plus rien à dire, j'écris.

le dernier mot

mardi, février 15, 2011

Réplique sonore

Cette chère Rainette se cherchait un chien mélomane. Je lui rappelle que Pink Floyd en ont utilisé pour leur spectacle à Pompéi en 1971.
J'avoue que celui ci, bien qu'il ait été vu plus d'un million de fois, me semble plus digne des Mothers of Invention mais on fait avec ce qu'on a.
le toutou fausse
Ce cabot ressemble beaucoup à Cléo qui elle, a une belle longue queue.
Par ailleurs Cléo a un autre talent : c'est une merveilleuse technicienne de laboratoire.
Un tache jaune sur la neige et Hop ! elle te fait une minutieuse analyse d'urine en quelques secondes.

la fierté du maître (mais ne lui dites pas elle est certaine que c'est elle, la boss)

Pléonasme agréable

Je t'aime, mon amour.

le chéri

samedi, février 12, 2011

Homme cherche femme

Recherchée femme timide pour échange de gènes.

le projet familial

vendredi, février 11, 2011

Le nouveau slogan de Viagra

Elle était Molière.

la dure réalité

Prudence

Après quelques jours dans le coma, l'accidenté de la route en émerge aux soins intensifs :
" Je me suis mis dans de beaux draps " est la première pensée qui lui vient à l'esprit.

la sécurité routière

Règle stricte

Je ne tolère point d'interrogation !

le dictateur rigide

Facebook

Quand je vous sais ici, je vous sais chez moi.
Quand je vais vous visiter, je me sens chez vous.
Mais sur Facebook, j'ai l'impression de croiser des gens dans un centre d'achat.

la pérennité des mots

Ma philosophie

Je connais assez bien les hommes pour préférer les femmes.

le premier choix

Paradoxe

Quand on perd sa douce moitié, on reste quand même entier.

les yeux gonflés

Au secours !

Comment fait-on pour trouver un mot dans le dictionnaire quand on ignore comment il s'écrit ?

l'orifice de la dix-septième lettre

jeudi, février 10, 2011

A vendre

Crêpe à chignon.
Cause décès de mon mari.

la veuve joyeuse

mercredi, février 09, 2011

À l'état gazeux

Je n'ai rien de solide.

le toupet

Offre d'emploi

Recherché : nain pour un petit rôle dans un court métrage.

le mètre d'oeuvre

Effort remarquable

Dans un accès de jalousie féroce provoqué par le fait que la compétition, Zhom pour ne pas le nommer, reçoit, lui, des commentaires de gars, j'essaierai de modifier mon approche en publiant des niaiseries encore plus niaiseuses pour m'attirer un public viril tout en préservant mes acquis féminins que j'apprécie pleinement, je vous le jure mesdames, ne me quittez pas, j'en serais tellement malheureux. Je vous souligne qu'il n'est pas évident de se creuser les méninges pour atteindre de nouveaux sommets de platitude épaisse.
Donc, pour se premier essai, vous devrez choisir un chiffre entre 1 et 12 et au cours des prochains jours, des jours de suspense intense, je vous révélerai progressivement si vous avez le numéro gagnant, qui, je vous donne un indice est un chiffre généralement considéré comme générateur de chance.

the lucky seven

mardi, février 08, 2011

lundi, février 07, 2011

Confusion

Je suis presque certain d'être capable mais je ne sais pas encore de quoi.

à tenir l'impossible c'est nul

Vieilles

Il faut relire le texte entre ce billet et le mot delirium qui trône superbement au sommet de cette page.

entre les lignes

Nouvelles

Ça va mieux, mais ailleurs.

ici et là

dimanche, février 06, 2011

Formalité

J'ai ouvert mon porte-feuille et mon coeur en a jailli.

le billet de sang

Continuer

la rage de vivre

Sans doute, la douleur

Je pense à Vole, ou quelque chose du genre, de Céline Dion. Puisque rien ne te soulage.

le submergé par la douleur

Doute

Parfois je crains d'être allé trop loin et de ne pouvoir en revenir.

le spectre du futur

vendredi, février 04, 2011

Publicité

le mini Darth Vader

sans commentaire

La mort

Il vaut mieux l'avoir dans l'âme que dans le corps.

la neuronerie du jour

Facebook

Maintenant sur Facebook sous le pseudonyme d'Arthur Saint-Laurent.
Arthur, vous le savez déjà, c'est moi.
Saint-Laurent, c'est la bourgade où j'habitais en 1967 (l'année de l'Expo).

bonjour les amis

Le nomade

Cette fois, ce seront les Laurentides.
Pas de portable.
Pas d'accès à internet.
Pas de nouveau billet.
Encore une fin de semaine de misère pour mon précieux lectorat.

la bougeotte ambulante

mercredi, février 02, 2011

Coïncidence

À cause de la tempête, la journée blanche de l'école de fiston a été annulée.

la visibilité nulle

mardi, février 01, 2011

Coquille

"Les avocats de Colleen LaRose, qui risquent la détention à perpétuité, ont refusé d'indiquer si elle collaborait avec les enquêteurs, dans l'espoir d'obtenir une peine moins sévère."
Copié sur Cyberpresse.


le stress de la défense

En attendant

J'ai passé une drôle de fin de semaine meublée à la fois de maladie et d'humour.
L'orage est passé sans laisser de séquelles mais en attendant de retrouver le plein équilibre, j'ai décidé de partager avec mon adorable lectorat quelques blagues entendues pendant cette laborieuse fin de semaine.
Sans aucun doute plusieurs d'entre elles doivent figurer sur le net : pour préserver le caractère original de ce sanctuaire, j'ai donc décidé de vous les livrer chez Arthur.

le trémoussement adipeux

Agueusie temporaire

le goût du silence

jeudi, janvier 27, 2011

Incrédulité

Vraiment.
Vraiment vraiment.
J'ai peine à y croire mais il m'arrive encore une tuile.
Je sais qu'un jour ce sera une tuile de trop.
Je sais qu'un jour je n'arriverai plus à supporter même la notion de tuile.
En attendant, il n'y a plus de mot pour exprimer le trop plein de cette bile qui me remonte à nouveau à la bouche. Avec ce goût franchement dégueulasse.
Je préfère me taire.
Un jour, je préfèrerai me taire pour de bon.

le bordel de merde

Eureka

Pour la prochaine recette de Bobosse pourquoi pas des cuisses de grenouilles à la sauce Quino ?

l'initiative du chef

Dans mon jardin


Il y a une grenouille qui rouille et qui hiberne.
Elle partage silencieusement notre vie familiale depuis plus de douze ans.
Personne n'a jamais pensé à lui donner un nom.
Des suggestions peut-être ?

le bestiaire familier

Avis de départ

D'ici 24 heures, le neurone quittera à nouveau son nid, cette fois en direction de l'Estrie.
Pour des raisons toutes personnelles, il prévoit cette fois emporter son portable.
Il n'est donc pas impossible qu'il daigne communiquer avec son public complètement accro si internet se rend jusque là.

l'on verra bien

Éditeur recherché

Pour un livre de recettes : il n'y en a que deux mais vous pourriez faire beaucoup de recettes à peu de frais.
Les droits d'auteur ne seraient pas élevés, celui-ci étant six pieds sous terre.

l'exécuteur testamentaire

Prochaine recette

J'ai pensé à une recette de thé mais c'est trop poche.

la rose rouge

Sur la même voie

J'ai entendu dire qu'à Indianapolis on peut gagner 500 milles.
Qu'est-ce que j'attends ?

un bolide

la colère décantée

Si la courtoisie n'est pas le point fort des conducteurs de la région métropolitaine, ceux de la capitale nationale sont carrément barbares. Ils semblent tous dans une transe cocaïnergique, se dépêchant de rejoindre leur domicile pour continuer à ne rien faire.

la rage au volant

mercredi, janvier 26, 2011

À la demande générale

Voici donc une recette de dessert élaborée avec grands soins et après une mûre réflexion par notre idole, le professeur Bobosse, puisse-t-il reposer en paix.
Pudding au riz
Il vous faut d'abord vous rendre chez un épicier qui vend des produits Sans Nom : vous savez à quel point le neurone tient à son anonymat : au point de refuser les avances d'une délicieuse grenouille habillée en nonne !
Comme vous pouvez le remarquer j'ai renoncé à l'italique, aux donc et aux nécessairement mais libre à vous dans saupoudrer partout dans la recette.
Au rayon des desserts, vous achetez quatre paquets de quatre petits pots de pudding à la vanille : attention les petits contenants de plastique ne sont pas comestibles et il faudra prendre bien soin de suivre attentivement la recette pour ne pas gâcher la sauce.
Revenu à la maison : attention, il est bien important d'attendre d'être revenu à la maison, vous videz les seize (pour les faibles en maths quatre paquets de quatre pots nous donne un total de seize : si vous ne comprenez pas contentez vous de mettre tous les petits pots dans le grand mais attention là j'anticipe)  petits pots de dessert vanillé dans un grand bol, de préférence vide et de préférence propre : pour ne pas commettre d'impair commencez par mettre les petits pots pleins dans le grand bol vide : si ça rentre au complet pas de problème votre bol est assez grand et vous en avez (du bol, pour ceux qui ne comprenne pas ma philosophie).
Bref, puisque j'ai déjà vendu la mèche et que je vous sais allumés, vous videz les petits pots dans le grand.
Pour compléter ce chef d'oeuvre gastronomique, il vous suffit d'ajouter une mesure (ou deux selon votre métabolisme intestinal) de Rice Krispies et de bien mélanger à la main (c'est plus facile si on utilise les deux).
Après avoir complété votre périlleuse mission vous serez en mesure de savourer une nouvelle version du célèbre : Bon à s'en lécher les doigts.
Mariant les saveurs du chocolat avec celles de la vanille ce plat raffiné s'accompagne avantageusement de délicieux Whippet.
Ne me remerciez pas et faites attention à votre ligne.

le trésor de créativité

Bénéfice marginal

Dans mon isolement, j'ai quand même l'avantage de ne jamais pouvoir pogner les nerfs.

le calme plat

mardi, janvier 25, 2011

Bénédiction

Quand mes paupières s'alourdiront pour une dernière fois avant le grand saut dans l'inconnu, j'aurai trouvé au moins une question pour laquelle je disposerai d'une réponse : où as-tu fait le plus de niaiseries pendant ton parcours sur ce versant du monde ? Et mon esprit reviendra ici pour que je puisse enfin partir en paix.

le dernier repos

Dénégation

Bobosse ne signifie pas Bob os.

Bob l'éponge ou la partie molle

Sondage

Ceux qui veulent une autre recette de Bobosse, levez la main.

la perception extrasensorielle

Le prix de consolation

J'ai l'esprit tranquille.

l'anencéphale

Recette

Le frère Bobosse ayant décidé de dorer sa retraite posthume a donc opté pour l'art culinaire.
Il nous présente aujourd'hui la première de ses inventions qui, nous osons l'espérer, n'aura aucune suite désastreuse.
Nous y voici donc, je laisse la parole le clavier à ce vieux fantôme :
Et bien, nécessairement vous prenez donc une belle pièce de viande, pas trop chère nécessairement.
Il vous faut aussi :
une demi-tasse d'eau froide
un oeuf (cru ou pas cuit au choix)
une bière
une canette de Seven-up (aucune substitution permise)
D'abord, donc, vous placez l'oeuf dans la tasse d'eau en prenant bien soin de ne pas les briser : nécessairement, je veux donc dire la tasse et l'oeuf.
Vous faites cuire la viande à feu doux par respect pour ma non-violence congénitale.
Pendant la cuisson, vous buvez successivement et nécessairement dans l'ordre le Seven-up et la bière.
Donc, vous retirez la viande du feu (doux, le feu, doux)
Vous retirez l'oeuf de la tasse et le replacez au frigidaire après l'avoir nécessairement essuyé, puis vous évacuez donc l'eau de la tasse et nécessairement votre vessie dans l'ordre qu'il vous plaira donc.
Vous mangez donc la viande et, nécessairement, me remerciez.


le comble du gastronome

mercredi, janvier 19, 2011

En passant

Je profite de mon séjour à Québec pour saluer respectueusement Cameliar.
Tu me manques mon vieux et tu fais partie de mon temple de la renommée.

la confrérie des blogueurs

les souvenirs

Certains sont douloureux parce que les plaies qu'ils ont laissées ne sont pas cicatrisées et qu'elles ne cicatriseront jamais.
D'autres le sont simplement parce qu'ils appartiennent à un passé qui n'existe plus que dans les méandres de nos mémoires et que ce passé nous manque cruellement.

les voix lointaines

Par vocation

Je suis un grand chercheur.
Je cherche mes mots.
Je cherche mes bas.
Je cherche des choses intéressantes à vous dire.

mais j'ai trouvé ma compagne

Alerte aux automobilistes

Le neurone prend la route aujourd'hui.
Et quand le neurone prend la route il a beaucoup de difficulté à la partager.
Les gens de Québec feraient mieux de rester à la maison, au moins jusqu'à vendredi soir.
Pour les occuper une chanson composée par The Byrds (Clark-McGuinn) et "donnée" au groupe The Turtles qui en ont considérablement ralenti le tempo avec un excellent résultat.

You showed me

Le vidéo n'est pas extraordinaire mais a l'avantage de présenter les paroles.
Et si vous vous tannez de jouer cette chanson en boucle en attendant mon retour, voici une autre pièce qui a connu le même sort au niveau du tempo, cette fois par The Zombies.

leave me be

Non vous ne rêvez pas, cette chanson a été interprétée en français par les Sultans.
Et pendant mon absence vous vous ennuyez de moi : pensez à moi qui m'ennuie de vous.

le périple périlleux

Regrettable

Une fois qu'on a eu du plaisir, on ne l'a plus.

les bons souvenirs

mardi, janvier 18, 2011

Ne vous posez pas de question

Je suis toujours un peu parti.

le pas d'avance

Hockey

Après 8 secondes de jeu, le score était encore :
Canadiens 0
Sabres 0

le droit au but

Météo

Il est tombé 195 cm de neige sur la préfecture d'Hiroshima lundi.

le rire jaune (pâle)

Avant le départ

Un petit dernier pour vous faire patienter.
On sera bientôt sept milliards d'êtres humains sur cette planète et moi je n'en suis rien qu'un ?

la flagrance de l'injustice

Garage

Mon char a besoin d'une inspection.
Moi j'ai besoin d'un break.

le moment de silence

Prédateur sexuel recherché

De sexe extrêmement féminin.
De 18 à 25 ans.
Beauté préférée mais sac de papier accepté.
Certificat de santé exigé, bref il faut qu'elle soit cultivée.
Mes tarifs sont vraiment raisonnables.
Pas de surcharge pour orgasmes multiples.

le vieux maquereau

dimanche, janvier 16, 2011

C'est pour bientôt

J'ai hâte qu'on invente les blogues : Scratch and Sniff.

les bottes du neurone

Les bottes

Je pense qu'on le commentaire de fiston vient du fait que la fermeture éclair est à l'arrière.

le mal chaussé

Paroles de fiston

En voyant mes nouvelles bottes d'hiver, neurone junior c'est exclamé :
" Ben quoi, y restait pu de modèle pour hommes ? "

la joyeuse paternité

En vérité

Je vais me révéler dès que je me serai trouvé.

le sens de la vie

Appel à tous

Je voudrais devenir une source d'inspiration : où devrais-je me faire creuser ?

le puits sans fond

Enfin la réponse

Les gens se demandent souvent, et on ne peut leur donner tort : où le neurone va-t-il chercher toutes ses idées ?
Je vais vous le dire : chez moi.

la cour à scrap

samedi, janvier 15, 2011

Paranoïa

Il y a un complot pour m'éliminer.

H1N1

vendredi, janvier 14, 2011

Au bout de l'hameçon

Quel leurre est-elle ?

la gourmandise du poisson

Overdose

On va dire que c'est assez pour aujourd'hui.

la promesse d'ivrogne

Métamorphose

J'aime le changement.

l'huile à moteur

Culture

Parfois, je charrie.

la charrue

Évidence

Comment voulez-vous que je reste intéressant si je publie autant ?

le gros (pas si gros quand même) bon sens

Restons dans les chiffres

Comment appelle-t-on douze douzaines ?
Et c'est même pas une blague.

une autre réponse dans les commentaires

Restons dans les chiffres

J'ai douze bouteilles de vin à douze dollars.
Ça fait combien ?

la réponse dans les commentaires.

Soif

Quand je me lève la nuit, je bois.

le grand verre d'eau

Un peu d'histoire

Le blogue d'Arthur est le reflet d'une époque révolue.
Arthur tout comme Lurch étaient des surnoms péjoratifs.
Ils se sont effacés pour nous donner l'impression d'avoir vaincu nos détracteurs et sont revenus comme reviennent les souvenirs d'enfance.

les grands amis

Masculin / féminin

Masculin : Un isthme est une étroite bande de terre séparant deux mers.
Féminin : Entre deux mères, j'ai le sentiment d'être membre d'un parti prônant le comme une isthme.


la géopolitique du sexe

Constatation

J'écris trop.
Je n'efface pas assez.

le mauvais bout du crayon

Encore de la philosophie tordue

Ceux qui me prennent pour un con n'ont raison que dans la mesure où je la leur donne.

le premier de classe

Scoop

Mot anglais signifiant cuiller comme dans "je me suis lavé le scoop et aujourd'hui je suis un cubain propre".

monsieur net

Nous, les aveugles

Ne pas voir ce que nous ne voulons pas voir nous rend la vie supportable.

les yeux clos

Folie temporaire

Sans aucune raison valable, j'ai créé un nouveau blogue "Arthur" sur lequel je fais strictement la même chose qu'ici.
Profitez-en pendant que ça passe parce que ça ne devrait pas durer longtemps.

le coup de tête (pour un neurone, c'est tout un exploit)

relativité

Il est soit très tard, soit très tôt alors je peux me permettre de vous dire que si j'ai les dendrites, j'espère que de votre côté vous avez les dents drettes.

l'insignifiance de l'insomniaque

comprenez-vous ?

Si hier avait été aujourd'hui, on serait un vendredi le 13.

l'échappée belle

les mots pour le dire

Je l'ai presque réussi veut dire : je l'ai raté.

la dure vérité

leçon de vie

Les chevaux sourds (et je ne veux pas entendre malentendants) travaillent mieux quand on leur donne du son.

le son de vie

jeudi, janvier 13, 2011

Onze

Entre le nombre premier qui symbolise la chance et celui qui symbolise la malchance, le 11 se dresse comme les tours jumelles du World Trade Center.
Et pour les fanatiques insatiables de mon blogue dit sérieux, 11 est le premier palindrome numérique.
En chiffres romains II ne valait que deux, c'est vous dire le progrès que nous avons fait depuis cette époque.

11 août

Zéro

Déjà par sa rondeur, c'est un baume pour l'oeil, une figure maternelle.
Zéro, c'est le chiffre qui rassure, même s'il a une valeur nulle, c'est la pierre angulaire de la science moderne et de l'informatique.
Ceux qui veulent en savoir plus que moi sur le sujet n'ont qu'à cliquer sur le lien suivant : zéro

les ronds dans l'eau

Dans le vestibule

Selon mes canaux semi-circulaires, je suis un être équilibré.

le bénéfice du doute

Hors série

En prenant ma marche matinale en compagnie de Cléo (en passant, si vous la reconnaissez, c'est moi le bipède qui tient la laisse), j'ai réalisé que si on élève un triangle au carré on obtient un oeuf.

les joies mathématiques

Dans notre prochain numéro

Le onze sera en vedette.
Avec en première partie, le chiffre magique : le 10.

1100 promet

Si et seulement si

Si la fin du monde devait avoir lieu comme certains le craignent et d'autres le souhaitent, en 2012, je serais dans l'obligation de fermer ce blogue. Mais, me connaissant comme je me connais, il est évident que j'oublierai de fermer la porte en quittant.

le risque du pari

mercredi, janvier 12, 2011

Sept

Bien le voilà enfin mon numéro 900.

the lucky 7

Six

N'est pas un nombre premier mais est le premier nombre non-premier (on pourrait dire secondaire) à se diviser par les deux premiers nombres premiers.

la douzaine arrive deuxième (donc elle n'est pas première)                                                  

Bonne nouvelle

Au-delà de la soporifique série sur les chiffres, parmi les nombreux livres que j'ai reçus pour mon anniversaire (Bonne Fête Arthur !), il y en a un que Lurch a spécifiquement choisi pour alimenter d'un carburant nouveau, mes deux principaux blogues.
Earth, the book ( a visitor's guide to the human race) est destiné à insuffler à ce blogue moribond un nouveau souffle de vie. Parlant de souffle de vie, toutes mes excuses à M.E. pour ne pas avoir réalisé plus tôt son orientation sexuelle (à gauche en entrant).
Bref, encore des dizaines, voire peut-être des cinquaines de nouveaux billets tous aussi longs et encore plus plates que leurs ancêtres.
Rebref, je pense que le neurone est fini et j'envisage sérieusement un nouveau départ sous un nouveau nom, genre l'infâme insignifiant ou les dommages du potage.

la mûre amertume
ou la perspective du suicidé

P.S. Y'en a pas calice !

Cinq

Un chiffre cinglant comme une claque sur la gueule ou un coup de pied au cul (si on fait le décompte des orteils).
C'est le nombre d'enfants que mes parents admettent avoir eu.
C'est devenu, par attrition, le plus petit billet de banque au pays.
Ça ne vaut pas cinq cennes.
Il en faut deux pour faire dix.
Rien à dire, c'est un chiffre qui ne m'inspire rien.
Même au cinéma, les numéros de téléphone commencent toujours par 555 parce que dans la vraie vie personne n'en veut.
En chiffre romain cinq c'est V. Ça vous excite vous ?

le cinq fois rien

Mythes fendus en quatre

Quatre n'est pas un nombre premier mais c'est un carré parfait.
DRRRRRRRRRRRRIIIIIIIINNNNNNGGGGG
Allo ?
On se réveille : ou un carré est parfait (au chocolat ou à la menthe) ou ce n'est pas un carré !
C'est la même chose au hockey pour un but refusé : s'il est refusé, ce n'est pas un but.
Ma tu finir par faire keck chose avec vouzaute ?

le trop de surplus

Encore trois

J'ai une véritable passion pour les chiffres couplée avec une mémoire phénoménale.
J'arrive même à me souvenir de ma date de naissance et il y a pas mal de chiffres là-dedans.
De même, j'ai trois enfants dont je me souviens des noms mais pas dans le bon ordre ce qui est particulièrement embêtant pour ma fille.
Une de mes grandes distractions au volant est de déterminer si le numéro de la plaque d'immatriculation du connard de merde qui n'avance pas devant moi se divise par trois.
C'est facile, si la somme des chiffres se divise par trois : Bingo !
Le problème c'est que j'ai eu 17 accidents en me servant de ma calculatrice en conduisant.

le crâne dans le plâtre

Règle de trois

La première image qu'évoque le chiffre trois, c'est le cheval de Troie. Parce que c'était, selon la légende, un bon calcul (les mauvais calculs, on les retrouve surtout dans les reins).
Viens ensuite la sainte trinité, conséquence indélébile du lavage de cerveau de mon enfance.
Mais trois, comme les Trois Accords, c'est surtout de la musique. Jimi Hendrix et tant d'autres, comme les Baronnets pour ne mentionner qu'eux.
Finalement, les trois mousquetaires qui, comme on le sait étaient quatre, ce qui ouvre la voie à mon prochain billet numérique.

le dé compte

Un sacré bon gars

Je dois bien l'admettre, je suis de la bonne pâte.

Rigga, Tony

mardi, janvier 11, 2011

Blessure

Je me suis fait mal à une dendrite.

l'axe sonné

Saviez-vous que ? (reprise IV)

En janvier dernier, je n'ai publié que deux billets.

la longueur d'avance

Saviez-vous que ? (reprise III)

Que j'aimerais que vous me disiez ce que j'ignore et qu'il me ferait du bien de savoir.

la petite gêne

Saviez-vous que ? (reprise II)

Finalement, si j'écris autant de conneries c'est que j'en éprouve du plaisir.

l'onanisme intellectuel

Saviez-vous que ? (reprise)

Sur son billet du 27 décembre Zhom n'a eu pas moins de 114 commentaires.
Mon record personnel est de 100 et je les ai tous écrits moi-même.

le jaloux

Saviez-vous que ?

Dans le tableau de bord, le total des messages inscrits tient compte des brouillons qui n'ont pas été publiés ?

la magistralité de l'erreur

Deux

Rainette aura droit à une assist sur ce but là, mais il semble bien que j'amorce une série sur les nombres premiers.
Deux est officiellement le premier de la liste ce qui est déjà paradoxal.
Ceux qui comme moi ont été élevés (un bien grand mot en ce qui me concerne) dans la sacro-sainte religion catholique savent qu'en s'unissant (sous-entendu : sexuellement parce que dans le temps le mot était à l'index et on ne sait trop où était l'index en question, surtout dans les collèges où les petits gars étaient pensionnaires) un couple ne devenait plus qu'un. C'était, il faut bien le reconnaître, une vision bien génitale de la chose, surtout pour cette époque où la pudeur était de mise (et bien des épouses mal mises). De nos jours, le deux ne devient qu'un que dans la synchronisme de l'orgasme, ce qui n'est pas un but en soit mais potentiellement un avantage de la longue expérience de l'autre et de la perte de la frénésie de l'adolescence.
Et à l'intention de tous les narcomanes à l'écoute, je tiens à préciser qu'une ligne s'étend toujours entre deux points.

le vraiment n'importe quoi

Mauvaise décision

Quand j'ai accepté de subir une vasectomie, je n'ai pas réalisé que cela m'empêcherait d'ouvrir une entreprise de reproduction 3D à ma retraite.

l'erreur de jeunesse

Narcomane

À l'époque bénie où je me nourrissais essentiellement de drogues dures, j'avais une petite amie qui s'appelait Poudra Cendrier, mais non, avec tous les dommages que mon cerveau a subi vous voyez maintenant pourquoi il ne me reste qu'un seul neurone, elle s'appelait Sandra Poudrier. Comme j'étais constamment tourmenté par la crainte de manquer de stock, je lui disais à tout moment : tchecke dans le frigo pour voir si la poudre y est, ce à quoi, avec son humour éclaté elle me répondait toujours : Poudrier, c'est moi et je ne suis pas dans le frigo.
Pour être honnête, je ne trouvais même pas ça drôle alors je ne vois vraiment pas pourquoi je vous le raconte.

Am Stram Gram

Suggestion télévisuelle

Remplacer Tout le monde en parle par Tout le monde se la ferme.

le doux silence

Dénombré / dénoncé

C'est par une injustice flagrante des grands bonzes de la science que le chiffre 1 n'est pas considéré comme un nombre premier, lui qui est le premier de tous les nombres.
Et zéro ne compte même pas.

le blanchissage d'un

La lecture sur les lèvres

Si vous êtes tannés de m'entendre, lisez-moi en silence.

la paix dans les chaumières

lundi, janvier 10, 2011

LNH

Suite aux récents évènements survenus en Arizona, la LNH a décidé de renommer la fusillade qui s'appellera désormais la tamponnade.

le gars avec un gun

C'est pas juste

Je suis en panne.
Vous séchez.

Calimero

dimanche, janvier 09, 2011

Réminiscence

Une fois, j'ai eu une idée folle mais elle est passée comme elle était venue.

le souvenir ému

La chair de poule

Comment imaginer qu'une entité qui n'existe même pas ait pu causer tant de dommage à l'humanité.

le bon dieu

Frissons dans le dos

Juste à penser que si j'avais été dieu je n'existerais pas.

l'être humain

La foi

C'est la seule différence entre dialoguer avec dieu et parler tout seul.

le mauvais numéro

L'été s'en vient

Imperceptiblement, les jours ont repris leur progression vers la lumière. Pas de temps à perdre, il me faut aller repasser mon maillot pour être certain d'être prêt à temps.

l'enthousiasme de la planche

Espace à louer

Dans mon crâne.
Il n'y a actuellement qu'un seul locataire.

le neurone solitaire

Cas de conscience

Un boxeur n'est souvent pas conscient d'avoir perdu un combat surtout s'il le termine inconscient.

le knock-out

samedi, janvier 08, 2011

Alphanumérique

Il est encore plus facile de faire dire aux chiffres qu'aux lettres ce que l'on veut bien leur faire dire.

la suite mathématique

Notre père

S'il est vrai qu'il y a un dieu là-haut dans les cieux, il va bien falloir que je finisse par le descendre.

le tueur à gages

Grouillez-vous !

Que tous ceux qui ne pensent pas comme moi changent d'avis !
Tout de suite !

le gros bon sens