dimanche, décembre 26, 2010

Adieu, monde cruel

Je devrais ressusciter dans quelques jours. Sinon veuillez faire parvenir vos larmes à ma veuve.

les bras en croix

samedi, décembre 25, 2010

des tonnes

J'ai reçu tellement de livres au cours des derniers jours que j'ai presque le goût d'apprendre à lire.

votre humble serviteur

vendredi, décembre 24, 2010

Pour hommes seulement : guide pratique d'évaluation de l'intelligence féminine

Ça vous intéresse vraiment ?

le comprimé bleu

Joyeux Noël

Un peu bizarre à avouer, mais il faut bien reconnaître que comme le Père Noël, le neurone n'existe pas. Mais contrairement au noble vieillard à l'image commerciale et pré-fabriquée, le neurone peut prendre tous les visages que vous inspirent ses délires, de Roger Moore au cinquième frère Dalton.
Le seul cadeau que je puisse envisager vous offrir est de continuer sporadiquement à polluer la blogosphère de mes déjections neuronales pendant quelque temps encore.
Amusez-vous bien et surtout arrêtez de réfléchir.

l'envers du miroir

mercredi, décembre 22, 2010

Avis à tous

Nous sommes le 22 décembre.

Merci de votre compréhension.

la coquille vide

mardi, décembre 21, 2010

in ingliche par exception

Just got myself a new guitar.
Like the ad said : no strings attached.

the retrieved fingers

lundi, décembre 20, 2010

Tout va bien

...mais aujourd'hui je n'écris que des brouillons.

la promesse d'un avenir meilleur

dimanche, décembre 19, 2010

Vulgarité grossière ou grossièreté vulgaire, au choix

C'est étrange comme dans la vie il arrive souvent que si on ne se grouille pas le cul, on se fait fourrer.

la connaissance de cause

samedi, décembre 18, 2010

jeudi, décembre 16, 2010

Plainte officielle

Suite au commentaire que j'ai moi-même rédigé, sous le fabuleux pseudonyme de 26-pack, sur mon dernier billet (il faut bien que je donne le bon exemple : j'essaie de créer un effet d'entrainement) j'ai reçu une plainte officielle de l'alphabet qui affirme en toutes lettres que certains de ses membres sont sous-représentés dans mon blogue.
Je plaide donc coupable et m'empresse de corriger le tir.
XXX ils ne sont pas nombreux mais ils sont majuscules
q je n'en ai qu'un et il n'est pas si gros que ça
k j'en suis un moi-même et j'évite de trop parler de moi
il ne reste que le double v dont je vous sers une généreuse ration : wwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwww
wwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwww
wwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwww
wwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwww
wwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwww
wwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwww
wwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwww
wwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwww
wwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwww
wwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwww
wwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwww

Rédigé dans le wigwam du wapiti

Will the Wolf

Sur une planète près de chez vous

Comme si vous étiez sur Amazon, sachez que si vous aimez (un peu) le neurone, vous aimerez (beaucoup) le Singe dont le lien apparait maintenant dans ma liste de blogues.

la reconnaissance du talent

ma cabane au Canada

Dans mon quartier, l'immobilier s'est immobilisé.

l'agent d'immeubles

lundi, décembre 13, 2010

Les chiffres de Cupidon

Ma douce est née en 61, elle a 49 ans.
Je suis né en 49, j'ai 61 ans.

le décompte de l'amour

dimanche, décembre 12, 2010

Message au pape

Je ne méprise pas l'ignorant, je ne méprise que ceux qui chérissent leur ignorance.

l'acte de contrition

samedi, décembre 11, 2010

Brume matinale

Dans un ciel gris, on ne voit pas les nuages.

l'arbre qui cache la forêt

vendredi, décembre 10, 2010

Mon visage

Après m'être vu la face dans un miroir, j'ai ressenti un urgent besoin de me la faire varloper sur Photoshop.

l'image de soie

Humanité

C'est le mot qu'utilisent, dans leur propre langage, les animaux pour désigner les activités de ceux des leurs qui entretiennent avec les humains des rapports trop intimes.

le propriétaire de Cléo

jeudi, décembre 09, 2010

Selon les mères de mes enfants

Enfanter n'est pas un jeu d'enfant.

l'infantilité paternelle

Message du Pôle Nord

Je suis à l'Arctique de la mort.

Étoile laitue ?

mercredi, décembre 08, 2010

Lecture

Il me semble qu'il y a bien longtemps que je ne vous ai recommandé un bouquin.
Je viens de me taper les 400 + pages de Auprès de moi toujours de Kazuo Ishiguro en moins de 24 heures.
Je vous suggère toutefois, si vous le pouvez, la version originale anglaise : Never let me go.

la satisfaction du lecteur

Pas moi

Avec des jours comme aujourd'hui, qui voudrait de lendemains comme demain ?

la dernière minute

Le 8 décembre fête de l'immaculée conception

Est-ce que ceux qui n'y croient pas seraient les contraceptifs ?

les conceptions du sceptique

P.S. Cette fête est une insulte à tous les parents du monde qui auraient conçu leurs enfants dans la souillure

mardi, décembre 07, 2010

Le neurone commerçant

Après avoir fait faillite avec Primant, ma compagnie de dés, j'ai décidé de me relancer en affaire avec les sous-vêtements pour hommes Full House.

la conquête de la bourse

Niaiseux

J'ai l'impression que tout ce que j'écris aujourd'hui est d'une épaisseur abyssale.
Serait-ce une poussée de conscience ?

la tenue de l'impossible

L'horloge déboussolée

Si vous regardez une horloge (les montres de ce jour étant digitales et même en voie de disparition, le jeune peuple regardant l'heure sur son ipod ou sur son téléphone cellulaire) et que vous comparez le cadran à celui d'une boussole (ça je ne crois pas que le jeune peuple sache ce que c'est mais il peut toujours chercher sur Wikipédia même si la recherche ce n'est pas tellement son truc), vous réaliserez sans grande difficulté que midi se trouve au même point que le nord.
Pourtant, nos cousins les français vivent dans un pays où le Midi est dans le sud.
Monsieur Réponse n'étant pas disponible, j'attends vos explications.

l'heure de pointe

lundi, décembre 06, 2010

Avis aux abonnés

S'il vous arrive quelque chose dont vous ne voulez pas, c'est pas nécessaire de me l'envoyer.

la cour à scrap

Nouvelles express

Il est cinq heures moins trois degrés.

le temps qu'il fait

samedi, décembre 04, 2010

Lendemain de veille

Souper copieusement arrosé hier.
J'ai pris un coup tellement solide que ça m'a coupé les jambes.
Pourtant, j'ai la tête lourde et je ne me sens pas léger du tout.

la contradiction assumée

P.S. Pis, ça n'a pas amélioré mon humeur non plus.

vendredi, décembre 03, 2010

De mauvais poil

Si vous voulez vous sentir plus léger, faites vous amputer les jambes. Pis venez pas me dire que ça marche pas.

l'humeur massacrante

Ouache !

Je n'aime pas mon profil alors que dire de ma face.

le Picasso

Je ne comprends rien

Aujourd'hui comme hier on est aujourd'hui.
Je me demande à quoi m'attendre de demain.

perdu dans le temps

jeudi, décembre 02, 2010

Ségolène Royal

Est-ce la femme ou la politicienne en elle qui la fait dévier de la simplicité volontaire ?
Quand on lui a demandé si elle serait candidate aux prochaines élections, elle a répondu : le moment est venu d'avancer dans la clarté et la simplicité: ma réponse est oui.
Le vénérable neurone se serait contenté d'un : oui.

la simplicité d'esprit

Une langue fourchue

La langue française est bien capricieuse mais elle s'avère parfois perfide.
On peut se lancer soi-même.
On peut assister au lancement d'un disque sans que personne ne lance quoi que ce soit.
On peut perdre une livre mais on ne peut en perdre deux sans créer d'ambiguïté.

le sens des mots

mercredi, décembre 01, 2010

Le merveilleux monde des arts

La différence entre un petit artiste et un grand artiste c'est la grosseur de la tarte.

le petit homme

Je le sais

Je le sais bien, à force de côtoyer la mort, que la vie n'a qu'une seule issue.
Mais, je vous l'affirme, je ne suis pas tellement pressé.
Comme vous, je souhaite finir sans souffrir. Dans le confort et la dignité.
Je souhaite aussi pouvoir lui dire une dernière fois que je l'aime alors que nous saurions tous les deux que c'est la dernière fois. En sachant très bien que ces mots lui feraient verser des larmes que je souhaiterais être les dernières.

l'utopie de l'amant