mardi, juillet 28, 2009

Quelle originalité

Ceux qui s'interrogeraient sur le titre n'ont qu'à aller voir sur palindromes approximatifs.
Donc : de retour le 17 août...

Août après

vendredi, juillet 24, 2009

Variations

Parfois je suis hermétique.
Parfois je suis grand ouvert.

Serais-je une huître ?

Avertissement

Un neurone ça fonctionne uniquement par décharges électriques.

le changement de batteries

jeudi, juillet 23, 2009

le merveilleux monde des arts

J'ai connu un peintre schizophrène.
Il vendait ses toiles à des prix de fou.

le numismate converti

mercredi, juillet 22, 2009

Tel père tel fils

Pas très surprenant, mon plus jeune dans une envolée verbale sur les érections du pape me demande :
Est-ce que sous un angle très spécifiquement autochtone, c'est possible que ça arrive ?

traduction svp

Bonne nouvelle

" Les Pakistanais qui écrivent des blagues au sujet de leur président, Asif Zardari, risquent gros: jusqu'à 14 années de prison. " (source : cyberpresse.ca de ce jour)
Plusieurs politiciens québécois ont déjà annoncé leur intention de briguer suffrage au Pakistan.

le bon débarras

mardi, juillet 21, 2009

Amnésie

J'ai oublié toutes les blagues dont personne ne se souvient.

le début d'une démence

Mot d'amour

Faire un homme de soi
Ça fait toujours un petit velours

le retour de la douce

Pourquoi...

Pourquoi faut-il parfois faire la queue pour aller pisser ?

le globe vésical

P.S. N'est-il pas surprenant que dans les lieux publics la queue des femmes soit plus longue que celle des hommes ?

dimanche, juillet 19, 2009

blast from the past

Piero Umiliani

Maintenant que j'ai appris à le faire, ça risque de faire mal.

mah na mah na

samedi, juillet 18, 2009

Sexisme

Le professeur Bobosse déplore un certain laxisme chez les féministes.
En effet, à sa maigre connaissance personne n'a encore porté plainte parce que la grande majorité des patronymes qui sont aussi des prénoms sont masculins même celui qu'a choisi Dominique Michel, tout comme Isabelle Pierre. Comme si nous n'avions pas assez de tous les Robert, Richard, Jacques, Denis et Jean (passe) de ce monde.

la légalité des sexes

vendredi, juillet 17, 2009

Voyance

Dans un but de renforcer une popularité chancelante avant qu'une dalle ne lui tombe sur la tête, le célèbre professeur Bobosse vous livre le fond de sa pensée :
" Si quelqu'un vous propose des services de voyance, de cartomancie, de médium (bon, vous avez compris le principe) dans sa grande clairvoyance le professeur sent venir l'arnaque à plein nez ".

le nostra Bobosse

Avertissement formel

Contrairement aux rumeurs qui courent à l'échelle de la planète et dans les stations spatiales environnantes, il est absolument faux d'affirmer que le neurone soit René Angelil et que Lurch soit Guy Laliberté ou vice versa. Quiconque persistant à prétendre le contraire s'expose à des poursuites juridiques menés par des avocats aussi agressifs que bon marché.

les mégalomanes associés

P.S. Et nous ne sommes pas Céline et Lola non plus !

jeudi, juillet 16, 2009

Le professeur Bobosse vous informe

Et comme pour le moment, il n'y a pas de frais de scolarité (quoique les contributions volontaires soient acceptées via Paypal), profitez de ma sagesse et de mes largesses.
Au programme aujourd'hui : Lotto 6/49
Si vous êtes comme moi, vous n'avez pas acheté de billet pour le dernier tirage.
Et bien alors, vous êtes comme moi, vous auriez dû.
Sachez mes petits cocos que pour ce tirage pour chaque dollar perçu, le rendement pour l'acheteur a été de 1.035 dollars.
Au total, le système des loteries (parce que les données sont celles de l'ensemble des loteries au Canada) a versé 1,353,500 de plus que le montant total des ventes.
Alors le professeur Bobosse vous livre son secret : si on ne tient compte que du gros lot, vous avez une chance sur 13,983,816 de gagner.
Comme chaque combinaison vaut 2$, il faut considérer qu'il faut que le gros lot soit de 27,967,632 dollars pour qu'il puisse être mathématiquement raisonnable de prendre un risque de miser son petit 2$.
Ne me remerciez pas mais n'oubliez pas que toute contribution volontaire est acceptée avec un maximum de reconnaissance.
Merci de votre générosité.

l'expérience mathématique

mardi, juillet 14, 2009

Toute une surprise

En prévision de la visite prochaine de Lurch, je révisais ma collection de 45 tours provenant en grande partie des excursions de ma soeur dans les ventes de garage.
Outre Michel Louvain, Patrick Zabé, j'ai mis la main sur :
La Bizoune (Manda)
et sur
J'mets ça que j'ai (Gilles Latulippe)

l'avenir assuré

Visions d'une écume branlante

aucun son
aucun sourire
aucun geste
aucune caresse
ne peut séparer la terre des eaux
et la lame envoûte la brise
comme si l'unité était chose faite

une musique arrivée de sourdine
traînant quelqu'accent étranger
fausse note de castagnettes
les coups pleuvent
minuit est pareil à midi

qu'importe la majesté des voiles
et les contrées qui les habitent
le capitaine écume ses nuits blanches
et les poissons ont des visages de femme
malgré les étranges reflets de la lune sur la vie

le frère André

Moi qui fût citoyen du collège Notre-Dame, j'apprends qu'il est question de canoniser le frère André (avec qui j'ai d'ailleurs de lointains mais authentiques liens de parenté).
J'espère simplement qu'on nous avisera à l'avance de l'heure du tir.

le spectateur dans l'expectative

lundi, juillet 13, 2009

Jean le baptiste

Il n'en faut pas moins devant l'ampleur du phénomène qu'il me fait plaisir d'annoncer en ce jour par ailleurs plutôt banal.
J'entends déjà résonner les échos de la gloire qui m'attend sans doute à la suite de la publication prochaine en ces lieux qui dès lors deviendront sacrés d'un poème subliminal non moins subliminalement intitulé : Vision d'une écume branlante.
Et pour les plus vicieux d'entre vous, et j'en sais, le terme branlante ne fait en rien allusion à une quelconque pratique onaniste, onirique ou non.
Salivez lecteurs qui connaitrez bientôt l'extase pendant que je savoure par anticipation les saveurs vanillées de la gloire.

le pet du poète (ça promet, non ?)

P.S. on sent ici les influences et les effluves de Zhom

Extra-terrestre

Quand je me promène sur la blogosphére, ce que je fais plutôt souvent par les temps qui courent, j'ai souvent l'impression de vivre sur une autre planète. Bien sûr, il y a des lieux d'une navrante banalité mais il y a aussi la bouteille noire et Oops were dead qui sont des endroits qui secouent les puces (ben, non je ne rajouterai pas "et les prés", il y a quand même des limites à la facilité).
Mais du meilleur au pire, cela continue de nous éclairer sur la diversité de l'humanité (et oui, je rajoute "et de ses dérivés"). Sauf erreur de ma part, et je n'ai pas le courage d'aller vérifier, le premier commentaire que j'ai reçu sur un de mes blogues (je ne sais plus combien sont tombés dans les limbes suite à une fuite de liquide céphalo-rachidien) provenait d'un site consacré au tricot.

la persévérance récompensée

dimanche, juillet 12, 2009

Correction

Ceux qui voudront me corriger pourront le faire en m'envoyant leurs coups via Paypal.
Mais l'appareil dont je vous parlais récemment n'est pas un Apple II mais bien un Macintosh Performa 6200 qui n'est même plus sous garantie.
Néanmoins, parmi un mer de pouèmes mortificatoires sous le thème de "Tous les garçons et les filles de mon âge" d'une platitude désespérante et d'un égocentrisme qui me ferait rougir de honte si la chose m'était possible et mourir d'ennui si je persistais à vouloir les lire, il y a bien deux ou trois trucs intéressants dont un traité sur la rédaction d'une autobiographie par une tierce personne et l'intégrale de "Robinson aurait-il cru Zoé ?" qui commence de façon absolument merdique mais que je me propose quand même d'essayer de sauver des eaux sanieuses où elle croupit.

l'encrier de Noé

Encore une ineptie !

Ce qu'il y a d'intéressant chez les gens et les choses sans intérêt, c'est qu'ils ne nous intéressent pas.
Intéressant non ?

le zéro pour cent

Alerte : abritez-vous pauvres lecteurs !

J'ai récupéré hier soir un vieux dinosaure Apple II chez mes très vieux parents.
Ce qui devrait me donner accès à plein d'archi-vieux poèmes dont certains pourraient trouver leur chemin jusqu'ici.
Et, pire encore, je pourrais remettre la main sur le seul roman que j'aie complété dans ma petite vie : " Robinson aurait-il cru Zoé ?". Il est loin d'être évident que j'aie le courage de ré-écrire ce manuscrit qui dans son état actuel ne vaut pas l'espace virtuel qu'il occupe sur une archaïque disquette, mais qui sait ce que l'avenir nous réserve.
Si j'étais à votre place, dans l'esprit profondément débile qui anime notre société actuelle, je ne prendrais aucun risque et je ne reviendrais jamais ici même si je devais vous en supplier par une avalanche de commentaire destinés à vous arracher des larmes et à extraire l'essence de votre pitié.
Vous ne pourrez pas dire que je ne vous ai pas prévenu(e)s.

l'auteur démoniaque

samedi, juillet 11, 2009

mes excuses

Désolé pour le mouvement d'humeur de "Mortuaire".
Un moment de découragement.
Comme pour JF L'internaute le sommeil me vient difficilement et peu à la fois.
Je retourne à mes chaudrons pour vous concocter d'autres billets délirants.

la saute d'humeur

géométrie variable

Selon le rapporteur, le Cône aurait dit au Cube : " Laisse Sphère !"

les formes alitées

vendredi, juillet 10, 2009

Mortuaire

Un jour de presque nuit
J'enfantais ma mort dans la douleur
Je ne sentais que l'odeur de mon passé
Celle de mon avenir de trépassé
Et quand mes yeux se sont fermés
La lumière l'était depuis longtemps

l'avenir de la souffrance

en avant, marche

Dans un effort tout ce qu'il y a de plus avoué pour augmenter mon lectorat (l'objectif initial est d'atteindre un minimum de 10,000 visiteurs et de 12,500 visites par jour d'ici la fin de l'année) j'ai, après mûre réflexion, décidé de vous livrer des informations hautement personnelles sur ma petite personne.
Il me fait ainsi plaisir de vous confirmer aujourd'hui, une réalité clairement flairée par Rainette, que je suis de sexe extrêmement masculin.

l'organe génital

jeudi, juillet 09, 2009

Découragé

Jusqu'à maintenant, mes huit derniers billets n'ont reçu aucun commentaire.

le point de rupture

Le poids de la raison

On ne peut reprocher aux eunuques d'être lâches ou de fuir le danger.
Comment pourrait-on leur demander d'avoir des couilles ?

la constatation anatomique

Message personnel

Ne pas oublier de me souvenir.

la devise du Québec

Assertion du jour

Le sceptique a toujours le bénéfice du doute.

le con fondu

Question du jour : après-demain

Le sourd n'est-il pas obligé de faire la sourde oreille ?

vous dites ?

Question du jour : demain

Comment un cul-de-jatte peut-il prendre son pied ?

la libido tronquée

Question du jour : aujourd'hui

Un aveugle peut-il aimer autrement qu'aveuglément ?

le clin d'oeil

Question du jour : hier

Faut-il toujours prendre les mots au pied de la lettre ?

le petit Robert

la quête

Je cours à la recherche
Du sens des aiguilles de la montre.

le temps perdu

mercredi, juillet 08, 2009

C'est sûr

Hommage à un immortel : c'est le grand titre de l'édition de La Presse de ce matin.
Michael Jackson nous aura au moins enseigné que la recette de l'immortalité, c'est la mort.

le mortel vivant

mardi, juillet 07, 2009

Petit proverbe nocturne

Jamais 203

j'sais pas pourquoi

Petit poème nocturne

La nuit s'étire
Moi, je m'allonge
Et vice versa

le manque de sommeil

Variation sur un thème éculé à l'os

La banque de sperme a le regret d'annoncer que faute de liquidité elle ne pourra procéder à aucun remboursement.

la panne sèche

Emission nocturne

Les insomniaques s'amusent.

le rire sarcastique

Question nocturne

Éprouvez-vous de la honte même quand vous êtes seul ?

le plaisir solitaire