lundi, mars 14, 2016

Le monde est si petit

C’est du moins ce qu’affirme un sociologue dont j’oublie le nom et le numéro d’assurance sociale.
Et c’est plein de bon sens.
Le cercle de nos « connaissances », au coeur duquel se trouvent nos amis, se limite à 150 personnes, tout au plus.
Pour eux, nous éprouvons facilement de la compassion. Ils ont un nom, un visage; ils sont un peu à nous : ma mère, ma femme, mon ami.

Les autres perdent une partie de leur statut d’humains.
C’est pourquoi les 37 mineurs morts dans une mine chinoise ont si peu d’impact émotif.
On ne pense pas aux gens qui les ont dans leur cercle 150, c’est à peine s’ils existent. Leur chagrin ne nous atteint pas.

Évidemment, l’émotion est souvent au rendez-vous quand il s’agit d’enfants ou que les "outsiders » suscitent un flot de sentiments négatifs, le meilleur exemple étant les djihadistes.

le petit monde

1 commentaire:

learn to fly 2 a dit...

Nice post. It would be great to read more about this theme .

potaup