mercredi, février 03, 2016

Radotage

J'ai sans doute déjà longuement discouru sur le sujet, mais la condamnation, en France, d'un triste imbécile qui a martyrisé à mort un pauvre chat à deux ans de prison soulève de nouveau mon indignation.
D'abord la peine de deux ans fermes de prison me semble disproportionnée avec le crime.
Maintenir une personne en prison coûte très cher à l'état et donc au contribuable, d'autant plus que pendant cette période ce citoyen ne contribuera pas au bien de la société.
Pour en arriver à la même conclusion qu'à chaque fois : la prison doit être réservée aux individus qui présentent un risque pour la société.
Pour ce sombre crétin, la peine aurait due être infligée sous la forme de travaux communautaires, idéalement dans des refuges pour animaux. On aurait aussi pu lui demander de présenter dans des écoles, des conférences sur la maltraitance des animaux.
À mes yeux, sous cette déplorable tendance de vouloir incarcérer n'importe qui pour n'importe quoi, se cache le désir de punition, de vengeance. Je ne doute pas que la société évoluera en ce sens, mais il sera bien trop tard pour que je puisse y assister.

la cage dorée

3 commentaires:

RAINETTE (l'énigmatique) a dit...

ça n'arriverait pas ici car il y a trop de dividus dans les cent' tention (centres de détention)

Claude Poirier

le neurone ectopique a dit...

Effectivement Claude il y a trop de centres dans la circonférence.

Friv5 a dit...

You need to kill time, you need entertainment. Refer to our website. hope you get the most comfort.
Thanks for sharing !
Friv 5
Kizi 1
Yepi 3