mercredi, décembre 01, 2010

Je le sais

Je le sais bien, à force de côtoyer la mort, que la vie n'a qu'une seule issue.
Mais, je vous l'affirme, je ne suis pas tellement pressé.
Comme vous, je souhaite finir sans souffrir. Dans le confort et la dignité.
Je souhaite aussi pouvoir lui dire une dernière fois que je l'aime alors que nous saurions tous les deux que c'est la dernière fois. En sachant très bien que ces mots lui feraient verser des larmes que je souhaiterais être les dernières.

l'utopie de l'amant

2 commentaires:

RAINETTE a dit...

je sais pas quoi dire.

le neurone a dit...

l'éloquence du silence