vendredi, décembre 24, 2010

Joyeux Noël

Un peu bizarre à avouer, mais il faut bien reconnaître que comme le Père Noël, le neurone n'existe pas. Mais contrairement au noble vieillard à l'image commerciale et pré-fabriquée, le neurone peut prendre tous les visages que vous inspirent ses délires, de Roger Moore au cinquième frère Dalton.
Le seul cadeau que je puisse envisager vous offrir est de continuer sporadiquement à polluer la blogosphère de mes déjections neuronales pendant quelque temps encore.
Amusez-vous bien et surtout arrêtez de réfléchir.

l'envers du miroir

3 commentaires:

Singe! a dit...

Joyeux Noêl au neurone et à ses synapses.

PHéROMONE a dit...

Déjections pleines de qualités nutritives et d'antioxydants, il va sans dire.

RAINETTE a dit...

je souhaite juste que le jour où je me déciderai à frapper à ta porte, avec mon costume de nonne, tu ouvriras.

Bon Noël à toi Neurone !

Au plaisir, dans l'espérance que tu continues ta pollution et pas que nocturne.

xx