mardi, novembre 22, 2011

Question existentielle B-%864wl- 3ou4 (bis)

Quand je suis dans cet état de délire quelque part entre la détresse et la nullité totale, devrais-je paralyser ces doigts qui s'agitent vainement sur la clavier ou me frapper la tête sur le mur de mon indifférence ?

la douleur totale

1 commentaire:

RAINETTE a dit...

agiter les doigts sur le clavier, ça apaise p-ê un peu, alors que la tête sur le mur ne fera qu'augmenter le délire, sauf si tu donnes le coup fatal