vendredi, août 05, 2011

les cons

La quasi-totalité des cons que je connais n'ont pas la moindre notion de leur connerie et de son ampleur (je salue d'ailleurs fraternellement la seule exception que je connaisse à cette règle).
Mais la question qui me turlupine est : en serais-je un à mon insu ?

le bénéfice du doute

3 commentaires:

RAINETTE a dit...

bon j'y vais, minette m'attend :)

Zoé a dit...

Si vous vous posez la question, Neurone atypique, c'est que tout n'est pas perdu.

le neurone ectopique a dit...

Tout n'est peut-être pas perdu, mais moi je le suis, entre un point d'exclamation et un point d'interrogation.

la craque dans le clavier