samedi, novembre 27, 2010

Déception

Je sais que plusieurs personnes (environ une tous les quatre ans) passant par ici et par hasard (ce qui n'est pas incompatible mais exige quand même d'être assez large du passage) sont amèrement déçues de ne pas y trouver des niaiseries à la hauteur de leur quotient intellectuel et me trouvent, justement, trop intellectuel. À ceux-là, je dis vous ne vous êtes pas seulement trompé d'adresse mais aussi de journée : je vous suggère donc de vous rendre au jour des vidanges (vous devriez être capable de retrouver le lien sur cette page, sinon laissez-faire).

l'éboueur boîteux

P.S. Publicité payée par Zhom à la sueur de ses affronts

3 commentaires:

RAINETTE a dit...

je tiens à te dire que je lis tout mais pour les coms, j'attends d'être éclairée. Contrairement à mon ancien moi qui se devait d'écrire kek chose, tout de suite, là, sans attendre.


Le délai opportum

RAINETTE a dit...

opportun....désolée.

le neurone a dit...

Contrairement à mon ancien moi, j'ai vaincu ma dépendance aux commentaires. Le blogue m'est devenu, dans une grande mesure, un lieu de plaisir solitaire, mais il reste un lieu de plaisir ouvert à ceux qui veulent le partager.

l'agilité de ma main droite