lundi, novembre 08, 2010

Pour me faire plaisir, moi qui en éprouve un grand besoin

lidjoiaehr;akjlngf;ifhadd;ngalk  fd fdlkdfjoa;inf adfoadfnf qoiebndjadjsk foi;ase
nd;indsa;fiaeieuhfroahfo84798hdnfkjannéadsélkfnal flainfalnf f;kdlaf d..,d;l
lkdoijdflfneklnf;oidjfnoalne olifdndelnaoieoihnemlr,an lkhjoiejknl,nslosoin
lkasjdienewoosibdkbdoihjendlkhekbl
knrf l, fre;ouhyoedfdlknb fdn d doihoidh kjsdjkdk
les mots cachés sont arrivés là par pur hasard
ljodjfoernenoeilrntpoprnflasdn fo9d8ydblfnfoiijdhlfnlaè^
èlaslnùljdolfnmfl;zmvf;lfdlkjdfljoibedekehenbefrjlk

Ça ne me fait aucun bien, mais ça m'en donne l'illusion.

la dépression profonde

5 commentaires:

Hôtesse de l'air a dit...

Il y a un passager étrange à bord, commandant.

RAINETTE a dit...

tiens une hôtesse de l'air !!!


les mots cachés sont arrivés là par pur hasard, on se croirait à Call tv !

le neurone ectopique a dit...

Rainette, je suis vexé.

Suzanne Boyle

le neurone ectopique a dit...

Il manque un e à ma vexation.

Bernard Pivot

le neurone ectopique a dit...

La vérité n'a pas besoin d'être crue pour être vraie.

pour la cuite du jour